Analyse
Nouvelles en bref il y a 14 ans - lundi 20 janvier 2003

NOUVELLES EN BREF

· Chez Solvus (-5,9 %), après le directeur général l'été dernier, c'est au tour du directeur financier de quitter le groupe. La stratégie du nouveau directeur général devrait être présentée prochainement. Action correctement évaluée. Conservez.

· Pour Brantano (-2,9 %), la hausse de 6 % du chiffre d'affaires en 2002 est inférieure aux objectifs propres. Une hausse de 11,2 % est attendue en 2003. Conservez.

· Colruyt (-2,3 %) envisage le rachat à Laurus de 26 supermarchés et de la formule Spar. Achetez.

· Telindus (+8,7 %) a vendu des actions Mobistar avec une belle plus-value, mais confirmé que le chiffre d'affaires 2002 est en baisse de 14 % et que 2002 clôture en perte. Conservez.

· La filiale de Mitiska (-1,8 %) "Interiors for Europe" vend une partie des ses immeubles commerciaux français et améliore ainsi sa situation financière. N'achetez pas Mitiska.

· Agfa-Gevaert (+1,4 %) vend sa division "tests non destructifs", pourtant jusqu'à présent considérée comme stratégique, à l'américain General Electric. Conservez.

· Chez Mobistar (-2,7 %), le chiffres d'affaires 2002 est en hausse de 15 % et le bénéfice sera supérieur aux attentes. Mais le cours est toujours trop élevé. N'achetez pas.

·  IBM (-7,3 %) dépasse les attentes : chiffre d'affaires en hausse de 7 % au 4ème trimestre (par rapport au 4ème trimestre 2001), grâce à sa division services. La direction évoque une "stabilisation de l'environnement" et se montre prudemment optimiste pour 2003. Nous relevons nos prévisions bénéficiaires, mais IBM reste chère. N'achetez pas.

· Du Pont (-4,3 %) abaisse ses prévisions bénéficiaires pour le 4ème trimestre (hausse des coûts des matières et demande faible). Restez à l’écart.

· PPR (-2,3 %) a vu son chiffre d’affaires annuel baisser de 1,5%. Il a par ailleurs annoncé la vente de Kertel, (cartes téléphoniques). N'achetez pas.

· Pour ABB (+6,1 %), bonne nouvelle dans le dossier de l'amiante aux USA : après une proposition d’accord financier, le groupe écarte la menace de péril sur sa solidité financière. N’achetez pas.

· France Télécom (+6,9 %) a été porté par l'annonce du rééchelonnement de sa dette obligataire. Bien que le marché considère que le pire soit passé, nous restons prudents sur ce titre et le secteur dans son ensemble. N'achetez pas.

· Lafarge a perdu 8,2 % après qu’une banque américaine a revu à la baisse son conseil. L’incertitude quant au départ à la retraite du PDG a aussi pesé sur le titre. Achetez.

· BRL Hardy (+26,7 %) fera l'objet d'une offre de Constellation Brands (spiritueux; USA) pour 10,5 AUD par action, une acquisition qui donnera naissance au 1er producteur de vin au monde, bien implanté aux USA, en Australie et au Royaume-Uni. Plus de détails dans le prochain numéro de "Croissance et Risque". Conservez.

Partagez cet article