Analyse
Pinault Printemp Redoute il y a 14 ans - lundi 28 avril 2003

PINAULT-PRINTEMPS-REDOUTE

SECTEUR: distribution
BOURSE: Paris
COURS: 57,20 EUR
RISQUE: **

Pour financer la reprise totale de la filiale Gucci (produits de luxe) et réduire sa montagne de dettes, Pinault-Printemps-Redoute (PPR) se défait progressivement d'activités ne correspondant plus à sa stratégie actuelle. Désormais, PPR entend se focaliser sur le luxe et le consommateur particulier, au détriment de la distribution aux professionnels. Après avoir vendu l'an passé sa division de services financiers et la division "vente par correspondance" de Guilbert (fournitures de bureau), le groupe vient d'annoncer la vente du restant de Guilbert et communiqué officiellement qu'un repreneur a été trouvé pour Pinault Bois & Matériaux (matériaux de construction pour professionnels). Revenu global : ± 1,4 milliard d'euros. PPR se distingue une fois de plus par les bons prix obtenus pour ses cessions ! Mais il est moins sûr qu'il y parviendra encore pour Rexel (matériel électrique en gros), dernière filiale importante à mettre en vente. Elle traverse des temps difficiles (très active aux USA) et est en pleine restructuration.

Au 1er trimestre, le chiffre d'affaires de PPR a reculé de 6 %. A structure, taux de change et nombre de jours ouvrables comparables, il a crû de 2,8 %. Pour l'avenir, reste à voir quel sera l'effet de la pneumonie atypique. A notre avis, seul Gucci pourrait en souffrir, de par le recul du tourisme.

Conservez l'action Gucci. Pour PPR, après un bénéfice par action de 5,52 EUR en 2002, nous comptons sur 6,16 EUR en 2003 et 6,55 EUR en 2004. Le dividende, qui sera payé le 6 juin, reste stable à 2,30 EUR. L'action est correctement évaluée mais nous ne conseillons pas encore d'acheter.

PIN. PRINT. REDOUTE (en EUR)

La reprise de Gucci a été accueillie avec méfiance, mais PPR semble à présent l'assumer sans problème.

Partagez cet article