Analyse
Qiagen il y a 14 ans - lundi 19 mai 2003

QIAGEN

SECTEUR: biotechnologie
BOURSE: Francfort
COURS: 7,29 EUR
RISQUE: ****

Ce n’est pas sans une certaine satisfaction que les investisseurs ont accueilli les résultats du 1er trimestre 2003 de Qiagen, le n° 1 mondial de l’extraction et de la purification des acides nucléiques. En effet, pour son 1er trimestre de l’année, le groupe a annoncé une croissance annuelle de son chiffre d’affaires de près de 13 % à 79,6 millions USD, pour un bénéfice par action de 0,075 USD contre 0,066 USD attendu par le marché. Fort de ces résultats, le groupe a donc réitéré ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2003 avec un chiffre d’affaires de 337 millions USD et un bénéfice par action compris entre 0,33 et 0,34 USD, des objectifs que Qiagen devrait selon nous atteindre compte tenu de quelques signes de reprise. Avec ce 1er trimestre, Qiagen a en effet signé son 4e trimestre de croissance consécutif. Ensuite, et alors qu’il n’est généralement pas le meilleur de l’année, le 1er trimestre a enregistré une hausse des ventes conforme à nos prévisions de croissance annuelle, soit 13 %. Enfin, et surtout serions-nous tentés de dire, le budget 2003 de l’Institut National de la Santé américaine, qui constitue un bon indicateur de ce que devraient être les dépenses de la recherche académique, vient d’être voté et traduit une augmentation de près de 17 % par rapport à 2002. Quand on sait qu’environ 50 % de l’activité principale de Qiagen, à savoir l’extraction et la purification des acides nucléiques, dépendent des dépenses de la recherche académique, nul doute que la demande pour les produits de Qiagen devrait être stimulée d’ici la fin de l’année. Toutefois, il est encore trop tôt pour conclure à une reprise durable de la croissance par rapport au niveau de ces dernières années. Tout d’abord, les dépenses de Recherche & Développement des sociétés pharmaceutiques, qui constituent 35 % des débouchés de Qiagen, restent sous pression dans le contexte économique actuel. Ensuite, comme nous l’avions déjà souligné dans notre numéro 1108, le budget de la recherche académique aux Etats-Unis devrait à l’avenir progresser à un rythme moins soutenu que par le passé. Rien que pour 2004, le budget de l’Institut National de la Santé américaine ne devrait ainsi progresser que d’environ 2 %.

Même si Qiagen est sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs 2003, il est sans doute trop tôt pour crier victoire et annoncer la reprise du secteur. La récente hausse du cours nous incite du reste à la prudence. En attendant des signes plus concrets d’accélération de la croissance, CONSERVEZ mais N’ACHETEZ PLUS.

EVOLUTION DE QIAGEN EN EUR

 

Partagez cet article