Analyse
Gucci il y a 14 ans - lundi 16 juin 2003

GUCCI

SECTEUR: luxe
BOURSE: Amsterdam
COURS: 82.80 EUR
RISQUE: **

Le 21 octobre 2002, nous vous conseillions d’acquérir les actions du n°3 mondial du luxe Gucci à un cours de 89 USD ou 91,60 EUR. Non pas que nous étions alors convaincus d’un retour en force du secteur du luxe mais simplement parce que le n°1 européen de la distribution spécialisée, Pinault Printemps Redoute (PPR), s’était engagé à racheter les titres des actionnaires de Gucci à un cours de 101,50 USD entre le 22 mars et le 30 avril 2004. Aujourd’hui, les derniers développements semblent nous donner raison. Gucci a en effet décidé de verser un « retour sur capital », lisez un dividende exceptionnel, de 13,50 EUR par action, en plus du dividende de 0,50 EUR payé dans le cadre de son exercice 2002, à tous ses actionnaires et donc à vous si vous avez suivi notre conseil. Mais ne nous réjouissons pas trop vite ! Le paiement de ce dividende exceptionnel permettra surtout à PPR de réduire la charge financière qu’implique le rachat de Gucci. Avec 63,72 % du capital de Gucci, PPR devrait en effet recevoir entre 850 et 940 millions EUR dans l’hypothèse où il porterait sa participation dans Gucci à 70 % avant le paiement de ce dividende exceptionnel prévu le 2 octobre prochain. Ensuite, les 13,50 EUR ne seront pas gracieusement offerts aux actionnaires minoritaires de Gucci mais viendront surtout en déduction des 101,50 USD que PPR s’est engagé à payer en mars 2004 pour chaque action Gucci. Grosso modo, le prix que devra payer PPR devrait passer à 85 USD par action, ce qui ramène le coût total de l’opération aux alentours de 3 milliards EUR, montant dont PPR pourra s’acquitter grâce aux fonds issus de ses dernières cessions. Au final, il s’agit davantage pour les actionnaires minoritaires d’une avance sur le paiement prévu en 2004 que d’un réel cadeau.

Le paiement d’un superdividende aux actionnaires de Gucci, lequel doit encore être approuvé par l’assemblée générale des actionnaires du 16 juillet prochain, ne fait qu’accroître la probabilité du rachat des actions Gucci par PPR d’ici mars 2004. CONSERVEZ Gucci.

EVOLUTION DE GUCCI EN EUR

 

Partagez cet article