Analyse
Quick il y a 14 ans - lundi 23 juin 2003

QUICK

SECTEUR: alim. & boissons
BOURSE: Bruxelles
COURS: 6,34 EUR
RISQUE: **

Malgré les injections financières de la maison mère GIB (11,5 millions d'euros début 2002 et 5 millions d'euros début 2003), Quick n'a pas été à même de payer ses dettes à temps. La banque qui lui avait prêté 113 millions d'euros fin 2001 a accepté d'étaler le remboursement jusqu'en 2008, mais à condition que GIB accepte d'effacer sa créance de 38,5 millions d'euros. GIB y a consenti, contre livraison de près de 8 millions de nouvelles actions Quick, ce qui porte sa participation de 58 à 83 %. GIB a donc acquis ces actions Quick au prix bradé de 4,82 EUR pièce (le cours oscille depuis le début de l'année entre 6,6 et 10 EUR).

La loi imposant que tous les actionnaires doivent bénéficier des mêmes avantages, tous les autres actionnaires ont à présent la possibilité (jusqu'au 2 juillet inclus) d'acquérir des actions Quick au prix de 4,82 EUR.

Quick étant toujours en restructuration et rien ne permettant déjà, malgré les signes d'espoir, de compter sur un retournement de situation, seul les spéculateurs sont invités à participer à cette augmentation de capital (voir les modalités pratiques dans le BH 1122 , page 15).

Aux autres, nous conseillons de vendre leurs droits en Bourse, avec un cours limite à 2 EUR.

Aux petits porteurs pour qui les frais de Bourse sur la vente des droits pourraient peser trop lourd, nous conseillons d'attendre la vente sous forme de scripts. Quand celle-ci sera possible, nous reviendrons sur le sujet.

 

QUICK (en EUR)

Un revirement dans le tracé du cours de Quick n'est guère attendu dans la phase actuelle du groupe.

Partagez cet article