Analyse
Tallinn Department Store il y a 14 ans - lundi 2 juin 2003

TALLINN DEPARTMENT STORE

SECTEUR: distribution
BOURSE: Tallinn
COURS: 3,62 EUR
RISQUE: *****

L’annonce d’une perte au 1er trimestre 2003 n’a pas vraiment été du meilleur effet auprès des actionnaires qui ont sanctionné le cours du distributeur estonien par un repli de plus de 5 %. Pourtant, la croissance était au rendez-vous. Avec un chiffre d’affaires de 23,3 millions d’euros au 1er trimestre 2003, Tallinn Department Store (TDS) a enregistré une croissance annuelle de près de 8 %, ce qui est conforme aux prévisions de la direction comprises entre 7 et 10 % pour 2003. Comme nous l’avions souligné en mars dernier, la stratégie de croissance de TDS passe par une augmentation de la surface commerciale et cette dernière a progressé de 24 % depuis le 1er trimestre 2002 pour atteindre les 31 640 m² grâce, notamment, à l’ouverture de cinq nouveaux supermarchés en 2002, dont trois au cours du seul 4e trimestre. Si les effets sur la croissance sont attendus d’ici 1 à 2 ans, ce développement de la surface commerciale n’en commence pas moins à peser dès aujourd’hui sur les comptes, notamment au regard des frais de publicité qui ont doublé en un an. Au final, si le résultat opérationnel reste positif à 1,4 million d’euros, la hausse des charges financières, qui résulte du remboursement des dettes contractées pour financer les nouveaux magasins, aura conduit le groupe à enregistrer une perte, certes symbolique, de 75 000 euros au 1er trimestre.

Quoi qu’il en soit, le marché estonien de la vente de détail conserve tout son potentiel au regard, entre autres, de l’adhésion de l’Estonie à l’Union Européenne. Nous pensons que TDS devrait en profiter sous l’impulsion de plusieurs facteurs. Le premier, nous venons de l’évoquer, est l’accroissement de la surface commerciale qui devrait permettre de conquérir de nouveaux clients et de dynamiser ainsi le chiffre d’affaires. Ensuite, TDS bénéficie d’une forte notoriété auprès des Estoniens, ce qui devrait l’aider à fidéliser sa clientèle.

Si TDS présente des perspectives de croissance qui ont de quoi laisser rêveuse plus d’une entreprise de distribution en Europe, ses marges devraient rester sous pression dans les mois à venir. CONSERVEZ.

EVOLUTION DE TDS EN EUR

 

Partagez cet article