Analyse
Thomson il y a 14 ans - lundi 23 juin 2003

THOMSON

SECTEUR: haute technologie
BOURSE: Paris
COURS: 12,94 EUR
RISQUE: ****

Le spécialiste français de l'électronique grand public a réduit pour 2003 ses prévisions de marge opérationnelle+ de 7,5 % à 6,5 %. En cause : les piètres performances de l'activité composants aux USA (tubes cathodiques), qui sera restructurée cette année. Il semble donc qu'il soit de plus en plus difficile de résister aux pressions sur les marges dans ce secteur.

Malgré cela, le groupe maintient pour 2004 son objectif de marge opérationnelle à 8,5 %. Nous sommes cependant sceptiques : même s'il s'agit du premier avertissement sur résultats lancé par la nouvelle direction, les pertes récurrentes dans cette activité composants depuis plusieurs années auraient dû inciter à plus de prudence dans les prévisions.

Néanmoins, la direction a pris des mesures drastiques : elle a décidé de fermer ses usines aux USA et de se déployer en Chine, où les coûts de production sont plus faibles et où la croissance du marché est la plus rapide. Un accord a notamment été conclu pour la fourniture de 2 millions de tubes cathodiques au groupe chinois Changhong.

Même après cet avertissement sur résultats, Thomson affiche toujours une meilleure rentabilité que ses concurrents. Mais nous sommes plus prudents que par le passé. Nous réduisons dès lors nos prévisions de bénéfice courant + par action à 1,24 EUR pour 2003 (contre 1,45 auparavant) et à 1,55 EUR pour 2004 (contre 1,64). L'action est correctement évaluée. Conservez.

 

THOMSON (en EUR)

Après l'avertissement sur bénéfices, on ne peut espérer la récupération rapide des pertes de 2001. Conservez.

Partagez cet article