Analyse
Omega Pharma il y a 14 ans - lundi 22 septembre 2003

OMEGA PHARMA

SECTEUR: santé & pharmacie
BOURSE: Bruxelles
COURS: 24,92 EUR
RISQUE: **

Au 1er semestre, le chiffre d'affaires progresse de 28 %, mais de 11 % hors acquisitions. Au niveau du profit, vu les investissements en marketing, personnel de vente et aménagement du management les marges restent sous pression (13,9 %) mais sont supérieures aux attentes. Toutefois, vu la hausse des amortissements, des charges financières et du nombre d'actions, le bénéfice progresse peu, de 2 %, à 0,67 EUR par action (mais c'est aussi mieux que prévu). L'objectif du groupe pour l'année semble donc raisonnable, d'autant plus que le 4ème trimestre 2002 avait été très mauvais (moins de commandes des pharmaciens, vu l'incertitude économique). Pour 2004, Omega table sur une progression limitée du chiffre d'affaires (+9 % hors acquisitions) et du bénéfice. Le marché attendait davantage. Les axes stratégiques sont désormais, d'une part, développer les marques OTC (over the counter; produits sans ordonnance), dont 5 sur 43 bénéficient d'une appellation européenne, et d'autre part, se démarquer de son état de simple "grossiste" en assurant notamment une valeur ajoutée à certains produits revendus. Une stratégie coûteuse (marketing, abandon de partenariats) qui gardera les marges sous pression dans un premier temps, mais sera payante à plus long terme. Le groupe vise toujours une place de leader européen, tant sur le marché OTC que pour la vente aux pharmacies de matériel et de matière première pour les préparations. Pour 2003, nous rejoignons les prévisions du groupe (bénéfice courant de 1,58 EUR par action) et tablons sur 1,79 EUR pour 2004. Action correctement évaluée. Conservez.

OMEGA PHARMA (en EUR)

Après un 4ème trimestre décevant, Omega a repris des couleurs. Conservez.

Partagez cet article