Analyse
Nokia il y a 13 ans - lundi 26 janvier 2004

NOKIA

 

SECTEUR: haute technologie
BOURSE:   Helsinki
COURS:    16,91 EUR
RISQUE:    ****

 

Après avoir relevé ses prévisions de bénéfice, Nokia a publié des résultats conformes à celles-ci avec, au 4trimestre, un bénéfice courant par action en progression de 12 % à 0,29 EUR et un chiffre d’affaires stable. Sur l’année, le bénéfice a reculé de 5 % à 0,75 EUR.

Si les ventes d’infrastructures télécoms (20 % du chiffre d’affaires) ont progressé au 4trimestre, elles ne sont cependant pas parvenues à annuler complètement l’effet de la perte de cette activité au 1er semestre. C’est donc les ventes de portables qui ont sauvé la mise : leur volume a augmenté de 20 % au 4trimestre et Nokia a ravi des parts de marché à Motorola, un des principaux concurrents avec Samsung et Siemens dans le haut de gamme et les fabricants chinois dans le bas de gamme. Par ailleurs, la tendance à la baisse des prix de vente des combinés Nokia, une baisse liée notamment à son expansion dans les pays émergents comme la Chine et l’Inde, a pu être enrayée ce trimestre grâce au dynamisme du marché de remplacement (les clients changent de combiné). Pour 2004, les prévisions pour les infrastructures n’ont guère été impressionnantes et la concurrence croissante dans les portables pourrait empêcher Nokia de continuer à enrayer la baisse des prix de vente. La prudence est de mise et nous prévoyons un bénéfice par action de 0,81 EUR. Par ailleurs, même si Nokia est financièrement sain et rentable, sa politique de dividende et de rachat d’actions propres n’est pas assez généreuse selon nous pour l’actionnaire. L’action est chère, n’achetez pas.

 

NOKIA (en EUR)

Les affaires vont un peu mieux mais nous sommes sceptiques vis-à-vis de la croissance à terme. N’achetez pas.

 

Partagez cet article