Analyse
Solvus il y a 13 ans - lundi 26 janvier 2004

SOLVUS

 

SECTEUR: industrie & services
BOURSE:   Bruxelles
COURS:    15,77 EUR
RISQUE:    **

 

Si le cours de Solvus a doublé depuis octobre, il convient d’emblée de préciser qu’il avait aussi pris du retard sur la reprise entamée par ses pairs. Un retard dû à sa forte présence aux Pays-Bas (34 % du chiffre d’affaires), un marché certes toujours très rentable mais en déclin. Une autre cause est également la restructuration beaucoup trop tardive. Solvus a alors enregistré un 1er semestre extrêmement faible pendant que les bénéfices des concurrents se stabilisaient ou progressaient. Si le cours a aussi profité un certain temps de spéculations sur des rumeurs de reprise, c’est aujourd’hui le fruit des économies et la volonté du groupe de réduire sa dette qui le soutiennent. Solvus entame donc 2004 avec des coûts inférieurs de 10 % à la situation un an plus tôt et selon nous, de nouvelles réductions importantes restent possibles.

Les signes de redressement se multiplient en France et en Belgique (± 50 % du chiffre d’affaires à eux deux) et grâce à cette reprise et ainsi qu’à ses propres économies, Solvus devrait afficher une belle croissance bénéficiaire ces prochaines années.

Nous prévoyons une perte courante par action de 0,30 EUR pour 2003 mais misons sur un bénéfice de 0,53 EUR en 2004 et de 1,06 EUR en 2005. Le secteur de l’intérim semble à l’aube d’un retournement et son potentiel pour le long terme est intact grâce à la recherche de flexibilité dans les entreprises. Toutefois, vu la pression constante sur les prix aux Pays-Bas et le cours de l’action, nous vous déconseillons d’acheter. Vous pouvez par contre conserver.

 

SOLVUS/VEDIOR/RANDSTAD

Solvus (gras, base 100) est à la traîne en raison de décisions tardives. Conservez.

 

Partagez cet article