Analyse
Nouvelles en bref il y a 13 ans - lundi 15 mars 2004

NOUVELLES EN BREF


· Iris (-8 %) renforce sa place de n°1 luxembourgeois de la reconnaissance et gestion électronique de documents par l’acquisition d’Omnis ECMS qui contribuera dès cette année au bénéfice. Achetez.

· Roularta (-6 %) présente des résultats 2003 supérieurs à nos prévisions mais l’action reste trop chère. Vendez.

· Spector (-1,7 %) présente un résultat un peu inférieur à nos attentes, pénalisé par la photo numérique, qui pèse sur les marges. Le dividende net est de 0,27 EUR. N’achetez pas.

· Tessenderlo (-4,3 %) voit son bénéfice 2003 chuter de ± 39 %, e.a suite au prix élevé des matières premières; il cédera bientôt sa place dans le Bel 20 à Belgacom (voir p.7). Le cours pourrait en pâtir. Conservez.

· Casino (-3 %) publie un bénéfice 2003 conforme aux attentes et offre un dividende brut de 1,98 EUR, mais l’action reste chère. N’achetez pas.

· VNU (-8 %) acte pour 2003 un résultat en recul (comme prévu), pénalisé par la faiblesse du dollar et les charges de restructurations. VNU est plutôt optimiste pour 2004. Conservez.

· BMW (-4,3 %) acte pour 2003 un résultat conforme aux attentes (léger recul à 2,9 EUR l’action, suite à des éléments non-récurrents). Contrairement à ses pairs, il pense faire progresser son résultat 2004. Achetez.

· Deutsche Telekom (-5,6 %) renoue avec les bénéfices grâce aux mobiles aux USA. Mais le titre est cher. N’achetez pas.

· Bayer (-7,7 %) annonce une baisse de 44 % du dividende à 0,5 EUR brut (étonnant même si une perte nette+ est prévue). C’est le prix de sa lourde restructuration et des suites  de l’affaire Baycol. N'achetez pas.

· Alstom (-19,4 %) lance un nouvel avertissement sur son résultat 2003/04, ce qui accroît  les craintes sur sa viabilité. N’achetez pas.

· Aegon (-6,8 %) affiche un résultat 2003 conforme aux attentes et prévoit de nouvelles baisses de coûts. Conservez.

· Novartis (-3,1 %, conservez) envisage une contre-offre sur Aventis (+5,4 %, n’achetez pas), objet d'une offre de Sanofi. S’il se décide, il devra prouver qu'il peut dégager des synergies. Novartis a toutefois déjà précisé être prêt à des acquisitions, mais pas à n'importe quel prix, ce qui est rassurant.

 

 

Action

Conseil

 

Précédent

Nouveau

Hilton Gr.

Conservez

Achetez

Veolia Env.

Achetez

Conservez

 


Partagez cet article