Analyse
SCM Microsystems il y a 13 ans - lundi 8 mars 2004

SCM MICROSYSTEMS

SECTEUR: modules de sécurisation
BOURSE: Francfort
COURS: 6,38 EUR
RISQUE: *****

2003, annus horribilis ! Pour SCM Microsystems, le fournisseur germano-américain de modules de sécurisation, 2003 sera une année à oublier au plus vite. Particulièrement rude, l’année dernière s’est soldée par un chiffre d’affaires en baisse de 26 % par rapport à 2002 pour atteindre 66,5 millions USD. Si la perte nette s’est elle contractée de 28 % sur la période, elle reste néanmoins de taille avec 38,2 millions USD !

La baisse des ventes peut certes se justifier par une certaine morosité économique mais elle résulte aussi et surtout d’une perte de parts de marché face à la montée en puissance de la concurrence en Europe. Côté rentabilité, ce sont surtout les charges significatives (1,92 USD par action) liées à la cession des activités vidéo et médias numériques qui ont plongé fortement le groupe dans le rouge. Cette cession a toutefois selon nous été une bonne décision dans la mesure où elle a permis à SCM de consacrer davantage de ressources à son cœur de métier qui est la sécurisation des plates-formes numériques (TV numérique, ordinateurs). Ceci est d’autant plus vrai qu’il s’agit d’une activité à plus forte marge que les activités cédées. Hélas, la rentabilité n’est toujours pas à l’ordre du jour. L’année en cours sera en effet placée sous le signe du lancement de nouveaux produits et les premiers fruits ne sont pas attendus avant le 2e semestre. Autrement dit, tout comme 2003, cette année devrait se solder par une perte que nous estimons à 0,21 USD par action. Ce ne sera donc qu’en 2005 que SCM pourra renouer avec la rentabilité mais encore faudra-t-il que la société se serre la ceinture et que l’économie européenne évolue positivement… Fort heureusement, SCM se porte (très) bien d’un point de vue financier, ce qui devrait lui permettre de surmonter cette mauvaise passe sans trop de difficultés.

Si les perspectives à court terme sont peu prometteuses, celles à long terme dépendront dans une large mesure du succès des nouveaux produits. CONSERVEZ.

EVOLUTION DE SCM EN EUR

 

Partagez cet article