Analyse
SES Global il y a 13 ans - lundi 29 mars 2004

SES GLOBAL

 

SECTEUR: loisirs & médias
BOURSE:   Luxembourg
COURS:    7,25 EUR
RISQUE:    **

 

Le luxembourgeois SES, aussi connu sous le nom d’Astra, est le 1er opérateur mondial de systèmes satellites. En 2003, son chiffre d’affaires a baissé de 10,5 %, pénalisé par la faiblesse de son marché et la hausse de l’euro (à taux de change constant, il recule de 3 %). Néanmoins, ses activités restant rentables, SES est parvenu à réduire sa dette et à alléger ainsi ses charges financières. De plus, ses charges fiscales ont diminué. Il dégage donc finalement un bénéfice identique à celui de 2002, de 0,35 EUR par action, et paiera un dividende de 0,22 EUR brut. Pour 2004, SES ne prévoit pas de reprise des ventes et craint une baisse de sa rentabilité, de sorte que nous escomptons un recul du bénéfice. De plus, la direction n’a pas réitéré sa volonté d’introduire l’action sur une grande bourse, en Europe ou aux USA (ce qui améliorerait la liquidité du titre et dès lors ses perspectives de cours). Pour 2005, en revanche, SES espère accroître ses revenus de 10 %, e.a. grâce à son contrat avec l'américain Echostar (offre combinée d’un bouquet satellite et d’un accès Internet haut débit). Pour 2004, nous évaluons le bénéfice à 0,28 EUR par action et pour 2005, à 0,35 EUR. Pour le long terme, bien que SES soit solide et rentable, les perspectives sont mitigées : le contrat avec Echostar, qui date de plus d’un an, n’a pas été suivi d’autres contrats similaires; de plus la faible liquidité du titre reste un problème. L’action est correctement évaluée. Conservez.

 

SES GLOBAL (en EUR)

 

La faible liquidité et l’absence de suite à l’important contrat aux USA inhibent le cours. Conservez.

 

 

Partagez cet article