Analyse
KBL publie ses résultats il y a 13 ans - lundi 19 avril 2004

KBL PUBLIE SES RESULTATS

 

La banque privée luxembourgeoise KB Lux (Kredietbank Luxembourg ; KBL) a publié un bénéfice par action de 9,50 euros en 2003, en hausse de 6,8 % par rapport à 2002. KBL a poursuivi son renforcement en Europe par diverses acquisitions, parmi lesquelles Theodoor Gilissen Bankiers aux Pays-Bas. Malgré des coûts liés à l'intégration des acquisitions, ses plans d’économies lui ont permis de réduire ses coûts de 9,5 % par rapport à 2002.
Pour 2003, KBL proposera un dividende brut de 5,83 euros par action. Les perspectives du groupe restent bonnes et nous sommes confiants en ses capacités à dégager encore de bonnes performances. Toutefois, pour que son réseau paneuropéen de banques privées puisse contribuer à 50 ou 60 %, voire 75 % de ses profits à terme (contre 30 % aujourd'hui), il devra selon nous se montrer plus agressif dans son expansion. Le récent rachat de la banque privée belge Puilaetco Bankers constitue, à cet égard, un pas dans la bonne direction.
En outre, l'impact de l'affaire de fraude fiscale dans laquelle sont impliqués KBC et KB Lux se fait toujours ressentir sur l’image de KB Lux auprès de la clientèle belge, de loin sa clientèle la plus importante. Pour ces raisons, et même si l'action ordinaire est correctement évaluée et l'action privilégiée (sans droit de vote) bon marché, nous n’achèterions aucune de ces actions. Si vous en détenez, vous pouvez toutefois les conserver.

 

ACTION KBL ORDINAIRE (gras), KBL PRIVILEGIEE (fin) ET SECTEUR BANCAIRE EUROPEEN (moyen)

 


Les actions ordinaires et privilégiées KBL devraient rattraper la moyenne du secteur bancaire européen à la faveur des choix stratégiques opérés par le groupe. Mais vu le manque d’agressivité, elles ne devraient pas faire mieux.

Partagez cet article