Analyse
Delhaize il y a 13 ans - lundi 15 novembre 2004

Le distributeur belge connaît toujours une évolution très liée à sa forte présence aux USA.

Cours au moment de l'analyse : 56,65 EUR

Meilleures performances que prévu au troisième trimestre

Le distributeur a réalisé de meilleures performances que prévu au troisième trimestre. Suite à la faiblesse du dollar (dans lequel il réalise 72 % de son chiffre d'affaires), le chiffre d’affaires en euros perd un peu plus de 3 % par rapport à un an plus tôt. Mais vu que pas mal de choses se paient en dollar (achat de marchandises, salaires, loyers, intérêts, …), l’effet sur le bénéfice est assez limité. Le bénéfice du troisième trimestre affiche ainsi une hausse de 27 %, ce qui donne une croissance de 16,7 % sur les 9 premiers mois. Aux USA, grâce à l'application de mesures destinées à favoriser l’efficience, le groupe a réussi à accroître sensiblement ses marges. Comme prévu, les ouragans qui y ont sévi ont eu un impact neutre sur le chiffre d’affaires et n’ont provoqué qu’assez peu de dégâts. En outre, après l’acquisition récente des 19 magasins Victoria Super Markets, Delhaize s’offre à présent 10 supermarchés de la chaîne Winn-Dixie. En Belgique enfin (21 % du chiffre d’affaires), malgré la hausse des salaires, il a pu quasi maintenir le niveau de ses marges et de son bénéfice.

Le groupe est confiant pour les prochains mois. Comme lui, nous relevons nos prévisions de bénéfice courant par action à 3,09 EUR en 2004 (contre 3,04 auparavant) et à 5,41 EUR (tenant compte des normes IFRS) en 2005 (contre 5,04). Action correctement évaluée. Achetez.

Partagez cet article