Analyse
Dane-Elec Memory il y a 12 ans - vendredi 21 janvier 2005

L’année 2004 aura été un bon cru pour le numéro un européen des modules et cartes mémoire.

Cours au moment de l'analyse : 4,23 EUR

Prudence !

L’année 2004 aura décidément été un bon cru pour DANE-ELEC MEMORY. Le n°1 européen des modules et cartes mémoire est en effet parvenu à assainir sa situation financière grâce à la réduction de son endettement financier de plus de 40 %, mais aussi à une augmentation de capital (initiée en septembre 2003) qui lui a permis de tripler le montant de ses fonds propres l’an dernier. Mais 2004 aura aussi et surtout été l’année du retour de la croissance. Après un repli de ses ventes de 12,4 % en 2003, DANE-ELEC aura très largement dépassé l’an dernier ses prévisions de croissance. Alors qu’il ne prévoyait début 2004 qu’une croissance de ses ventes comprises entre 10 et 15 %, DANE-ELEC avait relevé ses prévisions à 30 % début octobre à la sortie d’un excellent troisième trimestre. Au final, le chiffre d’affaires réalisé en 2004 a atteint les 226,5 millions EUR, soit près de 40 % de mieux qu’en 2003 ! Un résultat que le groupe doit avant tout à son positionnement sur le marché porteur des mémoires Flash. Ces mémoires qui, pour rappel, servent à sauvegarder des données lorsque l’appareil qu’elles intègrent est hors tension, sont utilisées dans des produits très demandés actuellement comme les caméras ou appareils photo numériques ou encore les lecteurs MP3. Les ventes de ces produits à base de mémoires Flash ont progressé de plus de 85 % en 2004 et représentent aujourd’hui près de 45 % des ventes du groupe.

Pour 2005, les perspectives semblent encourageantes et la direction se dit confiante en la capacité du groupe « à poursuivre sa croissance d’activité tout en maintenant son niveau de rentabilité ». Un optimisme que nous partageons même si la prudence reste de mise. Le prix des mémoires, tant Flash que DRAM, devrait en effet continuer à baisser dans les mois à venir et DANE-ELEC devra alors compenser cette baisse de prix par un accroissement de ses volumes de ventes. Pour ce faire, le groupe a développé une nouvelle gamme de produits numériques qui devrait lui permettre d’écouler davantage de modules mémoires Flash.

Les bons résultats publiés par DANE-ELEC ces derniers mois lui ont permis de retrouver les faveurs des investisseurs. La récente hausse du cours et les incertitudes liées à la baisse du prix des mémoires nous incitent toutefois à la prudence. Conservez.

Partagez cet article