Analyse
Epcos il y a 12 ans - vendredi 21 janvier 2005

Les investisseurs ont été surpris par l’ampleur du recul du niveau d’activité du groupe allemand.

Cours au moment de l'analyse : 9,69 EUR

Objectifs remis en question

Même si la direction d’Epcos l’avait déjà signalé, les investisseurs ont été surpris par l’ampleur du recul du niveau d’activité du groupe allemand. Le fabricant de composants électroniques anticipe ainsi désormais des ventes d’environ 285 millions EUR pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2005 (clôturé fin septembre), soit un chiffre en baisse de 14 % par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Si la faiblesse du dollar américain, devise dans laquelle Epcos facture plus de 30 % de son chiffre d’affaires, continue de peser sur ses ventes, c’est aussi et surtout un délai d’écoulement des stocks plus long que prévu qui est à l’origine de cette contre-performance. Les clients de l’industrie de l’électronique grand public et de la téléphonie mobile préfèrent en effet d’abord épuiser les stocks actuels (après les ventes décevantes de Noël) avant de passer de nouvelles commandes. Une attitude qui est également confirmée par les concurrents américains Kemet et Vishay Intertechnology. La société pourrait dès lors ne pas être en mesure d’atteindre l’équilibre opérationnel pour son premier trimestre. De plus, la reprise de son activité – prévue pour le reste de l’année – devrait rester modérée, tant et si bien que les bénéfices ne devraient pas connaître de bond significatif.

Compte tenu des perspectives à court terme, Epcos ne sera selon nous plus en mesure d’atteindre ses objectifs pour cette année, à savoir faire mieux que l’an dernier avec un bénéfice par action de 0,75 EUR. Nous réduisons dès lors nos prévisions de bénéfice pour l’exercice 2005. Conservez.

Partagez cet article