Analyse
Jenoptik il y a 12 ans - vendredi 4 mars 2005

Le groupe technologique allemand a démarré 2005 sous de meilleurs auspices que 2004.

Cours au moment de l'analyse : 9,74 EUR

Risque accru

Après un parcours boursier pour le moins mitigé en 2004, le groupe technologique allemand Jenoptik a démarré 2005 sous de meilleurs auspices avec une progression du cours de près de 25 % depuis le 1 janvier. Plusieurs éléments peuvent selon nous expliquer ce regain d’intérêt de la part des investisseurs. Tout d’abord, les résultats 2004 (pas encore publiés) devraient être conformes aux objectifs avec des ventes proches des 2,5 milliards EUR et un résultat d’exploitation dans le haut de la fourchette des prévisions de la direction comprises entre 45 et 60 millions EUR. De plus, les investisseurs ont applaudi aux nouveaux développements concernant la restructuration de la division Clean Systems (construction de salles blanches pour la production de semi-conducteurs). Après l’annonce voici quelques semaines de la cession partielle de sa filiale M+W Zander Gebäudetechnik, Jenoptik envisagerait de vendre sa principale filiale par le biais d’une introduction en Bourse. Si cette opération réduirait sérieusement la taille de l’entreprise, elle lui assurerait aussi de meilleures perspectives de croissance. En réinvestissant le produit de la vente, Jenoptik pourrait en effet concentrer davantage ses efforts sur le développement de sa division phare, Photonics, spécialisée notamment dans les systèmes laser de haute précision. Une stratégie judicieuse selon nous puisque cette division est nettement plus rentable et offre de bien meilleures perspectives de croissance que l’activité de conception de salles blanches.

Après la cession partielle de Gebäudetechnik, la vente de la principale filiale constituerait un pas en avant crucial dans le processus de désengagement total de la division Clean Systems et doterait la société de meilleures perspectives de croissance. Compte tenu du recentrage de plus en plus marqué vers la seule activité Photonics, un investissement dans Jenoptik est toutefois désormais plus risqué (5 étoiles). Conservez.

Partagez cet article