Analyse
Brantano il y a 12 ans - jeudi 21 avril 2005
Le vendeur belge de chaussures et de vêtements de sport préfère le Royaume-Uni au Danemark. Pour l'actionnaire, le moment est aussi venu de surveiller le cours.

Cours au moment de l'analyse : 46,00 EUR

Vendez à partir de 50 EUR

L’an passé le vendeur de chaussures et de vêtements de sport se débarrassait des ses activités aux Pays-Bas. C’est à présent au tour de ses magasins danois de passer à la trappe : 13 d’entre eux sur 14 ont déjà été vendus. L’opération et les charges non récurrentes qui l’accompagnent auront une influence négative sur le chiffre d’affaires et le bénéfice 2005, mais est positive malgré tout puisqu’elle met fin aux pertes opérationnelles dont souffrait ce pays. Elle permet de plus de dégager des moyens pour l'expansion du groupe sur le marché britannique, très performant. Brantano y ouvrira 20 magasins cette année (ainsi que 2 en Belgique). Brantano ayant dégagé en 2004 un bénéfice courant supérieur aux attentes (3,63 EUR par action), il peut relever son dividende de 0,75 à 0,90 EUR net. Au premier trimestre de cette année, le chiffre d’affaires a perdu 4,1 %. Les magasins britanniques (49,2 % du chiffre d’affaires) continuent sur leur lancée mais le moteur que constitue jusqu'ici l'activité belge semble avoir des ratés : le trimestre accuse une légère baisse du chiffre d’affaires. Pour l’ensemble de l’année, le groupe vise une baisse du chiffre d’affaires de 4,8 à 6,4 % mais compte malgré cela sur une hausse du bénéfice.

De notre côté, tenant compte des normes IFRS, nous prévoyons un bénéfice par action en légère hausse en 2005, à 3,69 EUR, et de 3,94 EUR en 2006.
L'action est chère. Conservez la provisoirement.
Si elle atteint 50 EUR, prenez votre bénéfice.

Partagez cet article