Analyse
Ciba Specialty il y a 12 ans - lundi 25 avril 2005
Le groupe helvétique de chimie de spécialités poursuit l’exécution de son plan « Shape ».

Cours au moment de l'analyse : 76,40 CHF

Belle croissance bénéficiaire attendue à long terme

Chiffres décevants au premier trimestre. Le résultat opérationnel gagne 34 % par rapport au quatrième trimestre 2004 mais perd 24 % par rapport à un an plus tôt. Le volume des ventes perd 2 à 3% dans 3 divisions sur 4 (additifs pour industrie plastique, traitements de surfaces, traitements des textiles), suite à la pression que subit l’industrie textile (suppression des quotas d’exportations) et à la faiblesse de l’industrie automobile, laquelle affecte les traitements de surfaces. De plus, Ciba n’a augmenté ses prix de vente que de 1 % alors que le coût moyen de ses matières premières a pris 7 %. Il compte sur de nouvelles majorations, mais qui ne seront possibles que si la conjoncture ne se dégrade pas plus. Pour corriger son efficacité et ses perspectives à moyen terme (2007), il poursuit son plan «Shape» (redéploiement et réductions de coûts), lequel doit fournir une économie nette d’impôt de 1,36 CHF par action et créer un groupe plus cohérent.

Ciba peine à répercuter la hausse de prix des matières premières sur ses prix de vente et plusieurs de ses secteurs d’activité sont en difficultés. Nous sommes plus prudents que le groupe et tablons sur une légère baisse du bénéfice par action (à 5,60 CHF) hors éléments non récurrents. Compte tenu de ces derniers, 2005 affichera une légère progression à 4,80 CHF (tenant compte des normes IFRS). A long terme, les efforts consentis (restructuration, redéploiement de la chimie de spécialité) devraient porter leurs fruits. Achetez.

Partagez cet article