Analyse
BVRP Software il y a 12 ans - vendredi 27 mai 2005
L’éditeur de logiciels n’a pas failli à sa réputation de bon élève.

Cours au moment de l'analyse : 18,91 EUR

Un flux de bonnes nouvelles

Pour son premier trimestre 2005, l’éditeur de logiciels BVRP Software n’a pas failli à sa réputation de bon élève avec, notamment, un chiffre d’affaires de 16,2 millions EUR, soit 25,6 % de mieux que l’an dernier. Une fois encore, BVRP doit en partie ce résultat à sa stratégie de croissance externe, autrement dit à ses acquisitions. Néanmoins, hors effet des acquisitions et à taux de change constant, la croissance annuelle de 12 % reste soutenue. Si tous les pôles d’activité du groupe ont contribué à cette performance, il est à noter que ce sont les pôles OEM (Original Equipment Manufacturer) et e-commerce qui ont connu l’évolution la plus forte au cours de ce trimestre – chiffre d’affaires multiplié par deux – contre une croissance de 20 % pour les ventes de la division Retail (vente directe aux réseaux de distribution). Une évolution des ventes pleinement favorable à BVRP dans la mesure où ses marges dans le cadre des partenariats OEM et du commerce électronique sont supérieures à celles réalisées à travers la division Retail. BVRP a ainsi réalisé au premier trimestre une marge opérationnelle de 13 % contre 9,5 % seulement au premier trimestre 2004 et 11,8 % sur l’ensemble de l’année 2004. Fort de ces résultats, BVRP a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de l’année 2005 avec une croissance du chiffre d’affaires comprise entre 23 et 31 % et une marge opérationnelle comprise entre 11 et 13 %. Ces objectifs nous semblent plus que raisonnables, notamment pour les raisons suivantes. Tout d’abord, l’ouverture de deux filiales commerciales en Chine et en Corée du Sud devrait permettre à BVRP de signer de nouveaux contrats en Asie dans les prochains mois. Par ailleurs, la direction a précisé que de nouvelles acquisitions devraient être annoncées en 2005 et 2006. Avec une trésorerie de 17,2 millions EUR à la fin du premier trimestre, BVRP a incontestablement les moyens de ses ambitions !

BVRP poursuit sur sa lancée et abreuve le marché de bonnes nouvelles. Néanmoins, le cours a déjà fortement progressé et l’action n’est pas bon marché. Conservez.

 

Partagez cet article