Analyse
Nouvelles en bref il y a 12 ans - dimanche 8 mai 2005
Que s'est-il passé du 2 au 6 mai 2005 ? Quelques nouvelles à propos de quelques actions...

Variations de cours du 2 au 6 mai 2005

· Van de Velde (138,80 EUR; +5,1 %) se décide enfin à distribuer une bonne part de ses liquidités. Le dividende (01/06) s’élèvera à 9,75 EUR net. La trésorerie nette du groupe s’élèvera alors à un peu plus de 7 EUR par action. Conservez.
· Electrabel (360,50 EUR; +5,2 %) affiche une hausse de 5,3 % de son chiffre d’affaires au premier trimestre (sans surprise) et profite toujours des spéculations quant à un rapprochement avec Suez (ci-dessous). Conservez.
· Randstad (31,40 EUR. -5,4 %) publie un résultat trimestriel conforme aux attentes mais la croissance des ventes aux Pays-Bas (son premier marché) est un peu décevante. N’achetez pas.
· GBL (69,75 EUR; +0,5 %) enregistre un bon premier trimestre. Tenant compte d’une estimation prudente de sa participation dans Bertelsmann, sa décote est de ±12 %. Conservez.
· Tessenderlo (31,70 EUR; -2,2 %) publie au premier trimestre un bénéfice par action conforme aux attentes, soutenu par la division chimique, qui profite du prix du PVC et de la soude. Pour les prochains mois, il craint un recul des ventes en volume de PVC, qui pourrait induire une baisse des prix. Conservez.
· Picanol (16,75 EUR; inchangé) a connu un premier trimestre difficile mais acte de nouvelles commandes. A partir de juin, il augmentera sa production. Pour l’ensemble de 2005, il compte sur un chiffre d’affaires stable face à 2004. N’achetez pas.
· Oxbow (9,8 EUR; +1,3 %) a fait l’objet d’une suspension de cours suite aux rumeurs de rachat par Lafuma. Dans l’attente de précisions, n’achetez plus. Conservez.
· General Motors (30,76 USD; +15,3 %) a d’abord bénéficié du fait que le milliardaire Kerkorian augmentait sa participation. Ensuite, l’abaissement de la notation de sa dette a fait resurgir les craintes. Conservez.
· Merck (34,16 USD. +0,8 %) voit son PDG le quitter plus tôt que prévu. Le remplaçant aura fort à faire pour ramener la croissance. Restez à l’écart.
· BMW (33,60 EUR; +2,7 %) publie au premier trimestre un chiffre d’affaires en recul de 4,1 % et un résultat pénalisé par la force de l’euro, le prix élevé de l’acier et le coût du renouvellement de la gamme. L’objectif d’un bénéfice 2005 au moins stable est confirmé. Pour le plus long terme, nous sommes plus optimistes. Achetez.
· Suez (21,68 EUR; +2,7 %) a vu son chiffre d’affaires gagner 6,1 % au premier trimestre (croissance interne), soit dans le haut de la fourchette des prévisions 2005 (4 à 7 %). Achetez.
· Total (178 EUR; +3,2 %) déçoit un peu au premier trimestre : le bénéfice dépasse les attentes mais la production perd 3 % et son objectif de croissance (2004-2010) est réduit. Conservez.
· Arcelor (15,81 EUR; -0,2 %) profite du prix de l’acier. Le bénéfice par action a plus que triplé au premier trimestre. Mais le haut du cycle semble être atteint. N’achetez pas.
· Numico (31,21 EUR; -2,5 %) signe au premier trimestre une hausse de 11,9 % du chiffre d’affaires (base comparable), mais sa rentabilité se détériore. Pour le reste de 2005, nous sommes moins confiants que le groupe. N’achetez pas.
· Unilever (52,75 EUR; +6,0 %) affiche une hausse de 25 % du bénéfice par action au premier trimestre mais une bonne part de l’embellie provient d’éléments non récurrents. N’achetez pas.

 

Partagez cet article