Analyse
Cumerio il y a 12 ans - lundi 27 juin 2005
Les prévisions pour le groupe belge sont nettement influencées par les tarifs pratiqués pour le traitement du cuivre.

Cours au moment de l'analyse : 13,79 EUR

Prévisions clairement en hausse

Au début de ce mois, Cumerio ayant communiqué que son exposition au dollar était couverte à 80 %, nous avions relevé de 6 % nos prévisions bénéficiaires 2005, à 1,25 EUR par action. Nous tablons à présent sur 1,56 EUR (tenant compte des normes IFRS ). C'est suite aux belles prestations des activités de raffinage de l'unité bulgare (meilleure productivité) et grâce au fait que le groupe a déjà pu profiter des tarifs actuellement élevés, pratiqués pour le traitement et le raffinage du cuivre. Au vu de l'évolution fulgurante des prix du cuivre, 2006 sera sans aucun doute aussi une très bonne année. Les stocks de cuivre (déjà maigres) continuent de s’amenuiser et la demande de la Chine, plus gros consommateur au monde, reste élevée. Ce prix élevés du cuivre ne profitent pas directement à Cumerio mais stimulent les mines à extraire le plus possible. Et vu le manque actuel de capacités de traitement et de raffinage, des entreprises comme Cumerio sont en position de force pour établir leurs tarifs futurs (négociés sur base annuelle). Le groupe parviendra certainement à décrocher pour 2006 des tarifs significativement plus avantageux que les tarifs actuels. Nous relevons notre prévision de bénéfice 2006 à 1,80 EUR (contre 1,45 auparavant).

Action correctement évaluée. Achetez pour vendre en 2006, lorsque le cycle aura atteint son sommet.

Cumerio (gras, échelle gauche, en EUR) profite pleinement de l’envolée des prix du cuivre (en EUR/tonne).

 

Partagez cet article