Analyse
ABB il y a 12 ans - lundi 4 juillet 2005

Le spécialiste des équipements électriques et des automates lance un avertissement sur ses résultats 2005.

Cours au moment de l'analyse : 8,28 CHF

Avertissement sur résultats

Le spécialiste des équipements électriques et des automates brise la dynamique positive qui le caractérisait depuis quelques mois. Il lance un avertissement sur ses résultats 2005 qui nous déçoit par l’ampleur de la correction.
Dans la division énergie (41 % des ventes), les performances seront bien moindres que prévu cette année. En cause, d’une part, le prix élevé des matières premières. D’autre part, une charge de restructuration (0,07 CHF par action) de l’activité transformateurs (26 % des ventes de la division) dont la rentabilité est depuis longtemps mise sous pression suite aux surcapacités du secteur. ABB vise désormais pour la division énergie une marge opérationnelle 2005 entre 6,8 et 7,3 % (au lieu des 10 % prévus auparavant).
En revanche, la division automation (51 % des ventes) poursuit son rapide redressement.
Globalement, ABB vise pour 2005 une marge opérationnelle entre 6,6 et 7,1 % (contre 7,7 auparavant).

La révision des objectifs étant plus sévère qu’attendue, nous réduisons nos prévisions de bénéfice par action (tenant compte des normes IFRS) à 0,39 CHF pour 2005 (contre 0,44 auparavant) et à 0,50 CHF pour 2006 (contre 0,55). Action chère. N’achetez pas. Vendez si vous en avez encore.

Partagez cet article