Analyse
Alcatel il y a 12 ans - vendredi 15 juillet 2005

L’équipementier télécom français est un des mieux placés pour bénéficier de la croissance de son secteur.

Cours au moment de l'analyse : 9,94 EUR

Bien orientée mais non sans risques

L’équipementier télécom annonce des chiffres assez rassurants pour son deuxième trimestre : un chiffre d’affaires en hausse de 10 % (à taux de changes constants) et une marge opérationnelle de 8 % (contre 6 % en 2004). Il confirme en outre son objectif de marge opérationnelle de 10 % pour l’ensemble de l’année.
Ces chiffres confirment que le groupe est bien placé pour profiter de la modernisation des réseaux de téléphonies fixes qui pourront, à l’avenir, aussi fournir de la vidéo et de la téléphonie par Internet. D’autre part, la bonne tenue de la rentabilité laisse penser que la concurrence est moins forte que prévu, notamment sur les équipements mobiles pour les pays émergents.
Néanmoins, il est trop tôt pour juger si ce niveau de rentabilité de 10 % pourra être atteint, voire maintenu en 2006. Car les marges restent incertaines pour les équipements de nouvelles générations et la rigueur budgétaire reste généralement de mise chez les clients (opérateurs télécoms). Quoiqu’il en soit, si les dépenses en équipements télécoms devaient augmenter significativement ces prochaines années, Alcatel reste un des mieux placés pour bénéficier de la croissance de son secteur.

Nous tablons sur un bénéfice par action (tenant  compte des normes I FRS) de 0,57 EUR en 2005 et de 0,65 EUR en 2006. Action correctement évaluée. N’achetez pas mais conservez éventuellement, si vous êtes prêt à assumer un risque supérieur à la moyenne.

 

Partagez cet article