Analyse
Delhaize il y a 12 ans - vendredi 12 août 2005

Malgré des résultats à nouveau décevants, le groupe de distribution réitère ses prévisions pour l’année en cours.

Cours au moment de l'analyse : 48.54 EUR

2ème trimestre décevant

A l’image du premier trimestre, les résultats du deuxième trimestre de Delhaize se sont avérés décevants. Le chiffre d’affaires et le bénéfice se sont inscrits en recul de respectivement 0,1% et 23% par rapport à l’année passée. Sur les 6 premiers mois de l’année, le bénéfice affiche malgré tout encore une hausse de 13,6% à 1,69 EUR par action. Mais c’est uniquement la conséquence de lourdes charges enregistrées en 2004 pour la fermeture de 34 supermarchés Kash n’ Karry aux Etats-unis. Les problèmes actuels de Delhaize sont multiples. Outre la faiblesse conjoncturelle en Belgique, Delhaize y perd des parts de marché et doit y faire face à une rude concurrence tout comme aux Etats-Unis. Le dollar reste faible face à l’euro. Et le groupe doit faire face à une augmentation brusque de ses coûts e.a. en raison de la hausse des prix énergétiques, des coûts engendrés par l’intégration des 19 magasins Victory acquis aux Etats-Unis ainsi que des augmentations salariales en Belgique. Autant d’éléments qui font pression sur les marges. Le groupe s’attend néanmoins à une amélioration pour la seconde partie de l’année. Non seulement les ventes aux Etats-unis semblent actuellement mieux orientées mais le groupe profitera également de la contribution des magasins Victory et Cash Fresh récemment repris alors que sont concurrent Winn-Dixie (dont il vient encore de reprendre 6 magasins) fermera 326 points de ventes.

Malgré un premier semestre faible, le management reste confiant. Delhaize table, hors effets de changes, sur un chiffre d’affaires en progression de 3,5% à 4,5% et sur un bénéfice en progression de 15% à 20% selon les normes IFRS. Nous sommes un petit peu moins optimiste et rabaissons nos estimations bénéficiaires de 3,84 EUR à 3,67 EUR par action pour l’exercice en cours et de 4,2 EUR à 3,97 EUR pour 2006. Conservez mais n’achetez plus cette action correctement évaluée.

Partagez cet article