Analyse
Systemat il y a 12 ans - lundi 22 août 2005
Le groupe technologique a dû revoir sa stratégie commerciale.

Cours au moment de l'analyse : 5,86 EUR

Repositionnement

Systemat a annoncé s’être séparée de ses activités françaises, qui étaient dans le rouge depuis plusieurs années (-0,3 EUR par action au premier semestre). Cette cession, qui donnera probablement lieu à une petite plus-value, est donc une bonne chose. Le groupe a dû revoir entièrement sa stratégie commerciale face aux grands constructeurs de matériel informatique (HP, IBM…), qui désormais vendent directement auprès de leurs gros clients, sans plus passer par des revendeurs comme Systemat. Il a donc fallu se tourner vers de plus petits clients, demandeurs d’un véritable accompagnement technologique. Or, ce sont ses gros clients qui avaient amené le groupe en Bourse en 1997, le but étant de se procurer les capitaux nécessaires au financement de ses acquisitions à l’étranger.
La revente des activités françaises ne suffira pas pour compenser le mauvais premier semestre. Comme l’activité reste globalement assez faible, nous n’avons que légèrement revu nos estimations. Sans tenir compte d’une éventuelle petite plus-value sur la cession des activités françaises, nous tablons désormais sur une perte de 0,2 EUR par action (contre 0,3 précédemment). Pour 2006, nous tablons sur un bénéfice de 0,35 EUR par action.

La revente des activités françaises est une bonne nouvelle pour la rentabilité du groupe. Les activités au Portugal devraient aussi être revendues. Le groupe se recentre sur le marché belgo-luxembourgeois, où il est suffisamment présent pour espérer réussir son repositionnement. Mais cela reste un pari. Action correctement évaluée. Conservez.

Partagez cet article