Analyse
Benetton il y a 12 ans - mardi 27 septembre 2005

Le résultat semestriel est le reflet d'une politique prudente, dans une conjoncture difficile.

Très prudent mais pas décevant

Le résultat semestriel est le reflet d'une politique prudente, dans une conjoncture difficile, mais il n’a pas déçu.
Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

Le résultat du premier semestre est conforme aux attentes. Le chiffre d’affaires perd 2,1 % et le bénéfice par action 8,7 %, à 0,35 EUR.
Si le chiffre d’affaires a baissé, c’est suite à la politique commerciale plus agressive adoptée par le groupe, qui doit baisser ses prix de vente pour faire face à la concurrence Cet effet devrait néanmoins être compensé à l’avenir par le développement du réseau commercial dans lequel s’est lancé Benetton.
Si le bénéfice a baissé davantage, ce n’est pas une question de coûts (les coûts de vente sont restés stables, les coûts de production ont été réduits de 1,3 % et les frais généraux de 2,3 %) mais suite à la hausse des investissements consentis (+34,5 %), essentiellement dans le réseau commercial.
La conjoncture n’est toujours guère favorable au groupe et la concurrence de plus en plus âpre. Mais Benetton, qui s’en tient à son plan stratégique, basé sur une politique prudente, ne déçoit pas les marchés. Pour preuve, la hausse de cours de 2,8 % le jour de la publication de ses résultats.
Nous prévoyons un bénéfice par action de 0,54 EUR en 2005 et de 0,68 EUR en 2006.

Cours au moment de l'analyse : 8,70 EUR

Partagez cet article