Analyse
Conseils en bref il y a 11 ans - dimanche 25 septembre 2005

Que s'est-il passé du 19 au 23 septembre 2005 ? Quelques nouvelles à propos de quelques actions...

Variations de cours entre le 19 et le 23 septembre en devise locale

AXA (-2,1 %; 21,84 EUR)  •  Achetez
Bon résultat semestriel et objectif de croissance à deux chiffres confirmé pour 2005.

BARCO ( +1,0 %; 63,15 EUR)  •   Conservez
Les divisions européennes de vente et de services seront fusionnées et restructurées. En prévision du coût de l’opération, une provision sera enregistrée au quatième trimestre.

GIMV (+2,2 %; 45,49 EUR)  •  Conservez
Le bénéfice a gagné 64 % au premier semestre et l'entrée en Bourse de Telenet, dans lequel il a des participations, fournira une plus-value de 7,16 à 9,94 EUR par action. Une estimation prudente de la valeur intrinsèque la situe à 51,52 EUR.

ENI (-0,8 %; 24,47 EUR)  •  Conservez
La stratégie, menée avec succès jusqu’à présent, est confirmée et un acompte sur dividende de 0,45 EUR brut est annoncé.

FORTIS (+0,3 %; 23,72 EUR)  •  Achetez
Le souhait de fusionner avec Dexia (+5,5 %; 18,85 EUR  •  achetez) a surpris (la banque avait réaffirmé il y a peu sa stratégie de croissance interne au Benelux) mais cela confirme, qu’à terme, Fortis pourrait envisager son avenir avec un tiers.

IRIS (+5,8 %; 34,90 EUR)  •  Conservez
Le premier semestre a été très bon et, au vu du carnet de commandes, le second s’annonce bien. Nous relevons notre prévision de bénéfice par action  2005 à 1,92 EUR (contre 1,77 auparavant).

MIKO (+1,6 %;47,99 EUR)  •  Conservez
Les marges s’étant nettement moins effritées que prévu au premier semestre, nous relevons notre prévision de bénéfice par action 2005 à 4,05 EUR (contre 3,92 auparavant).

PERNOD RICARD (+0,2 %;149 EUR)  •  Vendez
Les résultats semestriels sont un peu inférieurs à nos attentes et contiennent trop peu de chiffres sur le progrès de l’intégration d’Allied Domecq, récemment acquis.

STMICROELECTRONICS (-3,3 %; 13,69 EUR)  •  Vendez
Les pressions sur les prix persistent et, craignant encore des difficultés dans les semi-conducteurs au premier trimestre 2006, le groupe n'attend pas d’amélioration avant le deuxième trimestre.

VODAFONE (-3,1 %; 149,50 p.)   •  Achetez
Le groupe souhaite toujours se développer par acquisitions, encore en Asie, en France et en Pologne, mais aussi en Turquie.

 

Partagez cet article