Analyse
Brantano il y a 11 ans - mardi 18 octobre 2005

De pénibles conditions de marché ont affecté les ventes du troisième trimestre et contraignent le chausseur à réduire ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice.

Avertissement sur résultats

De pénibles conditions de marché ont affecté les ventes du troisième trimestre et contraignent le chausseur à réduire ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfice. Action chère.
VENDEZ.

Brantano a récemment dû faire aveu de chiffres de vente décevants. Sur les 9 premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires a perdu 7,6 % par rapport à la même période un an plus tôt. C’est dû à la fermeture des magasins néerlandais et danois et à la faiblesse de la livre sterling (53 % du chiffre d’affaires proviennent du Royaume-Uni). Mais le plus inquiétant, c’est la chute de 8,6 % accusée au troisième trimestre par le chiffre d’affaires au Royaume-Uni, pays qui était jusqu’ici le moteur de croissance du groupe. Brantano semble y souffrir d’un net recul de la consommation, conséquence d’un taux de chômage élevé et des prix du pétrole. Un recul face auquel quasi tous les distributeurs sont contraints de baisser continuellement leurs prix. En Belgique (47 % du chiffre d’affaires), la situation évolue plus favorablement. Néanmoins les chiffres de croissance restent bien inférieurs à ceux de certains concurrents. Pour l’ensemble de l’année, le groupe a revu à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires et surtout de bénéfice. De notre côté, nous réduisons notre prévision de bénéfice par action à 2,34 EUR pour 2005 (contre 3,46 auparavant) et à 3,69 EUR pour 2006 (contre 4,35).

Cours au moment de l'analyse : 45,61 EUR

Brantano est un distributeur belge de chaussures, de chaussures de sport, de vêtements et d’accessoires de sport pour toute la famille comptant 270 magasins en Belgique, au Luxembourg, au Royaume-Uni et au Moyen-Orient. Un peu plus de la moitié de son chiffre d’affaires est réalisée au Royaume-Uni.

Partagez cet article