Analyse
Deutsche Bank il y a 11 ans - mercredi 7 décembre 2005

Dynamique et ambitieuse, la banque allemande devrait dépasser ses objectifs de résultats 2005.

Une vitalité confirmée !

Dynamique et ambitieuse, la banque allemande devrait dépasser ses objectifs de résultats 2005. Action bon marché.
ACHETEZ

Sur les 9 premiers mois de l’année, le rendement sur fonds propres atteint 28 % (dépassant ainsi l’objectif de 25 % visé pour 2005) et les revenus gagnent 15 % par rapport à la même période un an plus tôt, grâce surtout à la bonne santé des marchés financiers, auxquels les activités sont fortement liées (plus de 63 % des revenus proviennent de la banque d'investissement). En outre, le plan de réduction de coûts (qui vise pour fin 2005 une réduction de 0,65 EUR par action, après charges de restructuration) est déjà réalisé à 75 %. Devenu plus rentable, le groupe accélère son renforcement par acquisitions et/ou partenariats, en restant axé sur la banque d'investissement. Les USA et surtout la Chine et l’Inde restent ses priorités mais il va aussi devenir numéro un sur le marché dynamique (quoiqu’un peu plus risqué) de la Russie, en rachetant à un prix correct les 60 % restants de sa filiale UFG. En Allemagne, il se concentrera sur le rachat de banques publiques, pour améliorer encore sa rentabilité en banque de détail. En définitive, en dépit d’une hausse des taux qui pourrait affecter son avoir obligataire, les résultats devraient rester très bons. Nous tablons sur un bénéfice par action de 8,88 EUR en 2005 et de 9,68 EUR en 2006.

Cours au moment de l'analyse : 83,90 EUR

Première banque privée allemande, la Deutsche Bank cherche à faire partie des plus grandes banques d'investissement mondiales. En Allemagne, elle cherche à se renforcer en banque de détail.

L'audace et la vigueur du banquier allemand permettent toujours à son cours (en gras/base 100) de se démarquer de plus en plus de la moyenne du secteur bancaire européen (trait fin).

Partagez cet article