Analyse
Prudential il y a 11 ans - lundi 30 janvier 2006

Déjà performant à l’étranger, le groupe est d’autant plus digne de confiance qu’il fait preuve d’une nouvelle dynamique au Royaume-Uni.

De très bonnes ventes en 2005

Déjà performant à l’étranger, le groupe est d’autant plus digne de confiance qu’il fait preuve d’une nouvelle dynamique au Royaume-Uni. Action bon marché.
ACHETEZ.

Prudential a tenu sa promesse : il a augmenté de 16 % ses ventes en 2005. Au Royaume-Uni, en dépit d’une rude concurrence, il a réussi à faire croître ses ventes de 10 % : il a vendu plus de produits liés aux marchés financiers, il a bénéficié du renforcement de ses canaux de distribution (propres et via des accords, même avec des concurrents) et a repris en juin dernier des activités «vie» et «pensions» de Phoenix Life.
Pour 2006, nous prévoyons de nouveau une forte hausse des revenus : d’une part, le revenu des activités reprises à Phoenix portera sur l’année entière, d’autre part, Prudential vient de reprendre les activités «pensions» de Royal London Mutual Insurance Society. En outre, il compte vendre plus d’assurances-vie et de fonds de pension via sa filiale de banque en ligne Egg; il augmente en outre sa participation dans cette filiale, de sorte que les bons résultats d’Egg auront plus de poids dans ses résultats.
Par ailleurs, Prudential dégage de très bons résultats aux USA (12,5 % des ventes) et en Asie (50 %) et veut continuer à croître sur ces marchés dynamiques, par le rachat de petites activités aux USA et plutôt par croissance interne en Asie.

Cours au moment de l'analyse : 577,00 pence

Prudential est numéro deux dans l'assurance-vie au Royaume-Uni et premier assureur-vie étranger en Asie; il se développe aussi aux USA et en Europe; l'étranger représente environ 65 % de ses revenus.

Prudential (en gras/bas 100) se développe de manière performante, surtout en Asie, ce qui devrait lui permettre de rattraper bientôt la moyenne du secteur européen de l’assurance-vie (trait fin).

Partagez cet article