Analyse
Systemat il y a 11 ans - lundi 9 janvier 2006

Le marché du groupe reste difficile mais 2006 devrait lui permettre de sortir enfin du rouge.

Repli sur le marché domestique

Systemat quitte aussi le Portugal. Le marché du groupe reste difficile mais 2006 devrait lui permettre de sortir enfin du rouge.
L’action est correctement évaluée.
CONSERVEZ.

Après avoir abandonné ses activités françaises l’été dernier, Systemat se retire à présent du Portugal. Il conserve néanmoins un tiers du capital de son ex-filiale portugaise. La vente des deux autres tiers ne lui procurera aucune plus-value. Hors Belgique et Luxembourg, le groupe n’est dès lors plus présent qu’en Afrique du Nord (Algérie et Maroc). Ces deux pays passeront sans doute aussi prochainement à la trappe, mais vu qu'ils sont bénéficiaires, rien ne presse. Quoi qu’il en soit, 2005 fut à nouveau une mauvaise année : nous prévoyons une perte de 0,40 EUR par action. Toutefois, après quatre années consécutives de perte, nous retrouvons un peu d’optimisme. Après sa sévère cure d’amaigrissement (de 2001 à 2006, le nombre de salariés a été divisé par 3 et le chiffre d’affaires par 4), le groupe est enfin libéré de ses foyers de perte et doit être à même de dégager en 2006 un bénéfice d'environ 0,27 EUR par action, bien que les conditions de marché restent loin d’être favorables. Pour le long terme, tout dépendra du succès de sa réorientation (forcée) sur les PME.
Au vu cours actuel, assez élevé, et du résultat mitigé des cinq dernières années, ce succès nous semble un pari très risqué.

Cours au moment de l'analyse : 5,65 EUR

Systemat est un fournisseur belge de solutions informatiques aux entreprises (hardware, logiciels, maintenance, …).

Partagez cet article