Analyse
Allied Irish Banks il y a 11 ans - jeudi 23 février 2006

Forte de beaux résultats, la banque irlandaise peut tenter sa chance dans les acquisitions.

En quête d'acquisitions

Forte de beaux résultats, la banque irlandaise peut tenter sa chance dans les acquisitions sans fragiliser son profil de risque. Titre bon marché. ACHETEZ.

Le bénéfice par action 2005 est très bon, à 1,51 EUR, en hausse de 14,4 % par rapport à 2004 (à normes comptables identiques) et le dividende est rehaussé de 10 %, à 0,653 EUR brut.
Le moteur de la croissance reste la banque de détail en Irlande (49 % des profits). Grâce à la solide croissance économique du pays, la banque voit toujours progresser ses octrois de crédits et sa collecte de dépôts et jouit de très bonnes perspectives. Toutefois, l'arrivée de nouveaux concurrents sur le sol irlandais (le britannique HBOS, le danois Danske Bank…) accroît la pression sur les marges d’intérêt. Allied Irish Banks continuera dès lors à se développer à l'étranger, pour compenser cette baisse de revenus et trouver de nouveaux relais de croissance. Axée jusqu'à présent sur la croissance interne, la banque veut à présent prendre plus de risques et saisir toute opportunité d'acquisition en Grande-Bretagne, Irlande du Nord et Pologne, où elle est déjà présente, avec des résultats très encourageants. Toutefois, elle n'a pas les moyens financiers suffisants pour une grosse acquisition et privilégiera plutôt les petites acquisitions ciblées.
Nous restons confiants et tablons sur un bénéfice par action de 1,70 EUR en 2006 et de 1,84 EUR en 2007.

Cours au moment de l'analyse : 19,90 EUR

Deuxième banquier irlandais, Allied Irish Banks est surtout centré sur l'Irlande, mais aussi présent, plus faiblement, au Royaume-Uni, aux USA et en Pologne. Il tire 76 % de ses profits de la banque de détail.

Partagez cet article