Analyse
Conseils en bref il y a 11 ans - dimanche 5 février 2006

Que s'est-il passé du 30 janvier au 3 février 2006 ? Quelques nouvelles à propos de quelques actions...

Variations de cours entre le 30 janvier et le 3 février en devise locale

ALCATEL (+5,2 %; 11,56 EUR) • Vendez
Solide quatrième trimestre pour l’activité « équipements de télécommunications fixes»; il y aura à nouveau un dividende. Le cours intègre les perspectives.

ASTRAZENECA (-2,4 %; 2655,00 p.) • Conservez
Le bénéfice par action 2005 gagne 39 % mais 2006 s’annonce terne : peu de médicaments en développement, concurrence générique sur le Toprol (7 % des ventes).

BNP PARIBAS (+0,3 %; 73,15 EUR) • Achetez
BNP se renforce en Italie par la prise de contrôle de la banque de détail BNL (à un prix un peu élevé).

DEUTSCHE BANK (+0,5 %; 87,10 EUR) • Achetez
La banque d’investissement a permis de dépasser les objectifs de résultats 2005 et de prévoir un dividende de 2,5 EUR brut.

LAFARGE (+1,1 %; 86,50 EUR) • Conservez
Le groupe lance une offre sur les 46,8 % restants de sa filiale Lafarge North America. L’opération, entièrement financée par le crédit, contribuera directement au bénéfice par action. A notre avis, elle favorisera le profil et l’efficacité du groupe.

MERCK (-0,9 %; 34,39 USD) • Conservez
Le bénéfice par action 2005 dépasse légèrement les attentes; le cours tient compte du risque lié aux 9 600 procès « Vioxx ».

RIO TINTO (-2,1%; 2870,00 p.) • Conservez
Le résultat 2005 est conforme aux attentes; il permet d’accroître les rachats d’actions et de prévoir un dividende exceptionnel (61,89 p. brut).

SIOEN (-2,7 %; 8,65 EUR) • Achetez
Le chiffre d’affaires 2005 a gagné 2 %. Le bénéfice devrait rester stable ou un peu augmenter, comme prévu. La dette sera refinancée par une obligation de longue durée.

SUEZ (+0,3 %; 30,30 EUR) • Conservez
Le chiffre d’affaires 2005 a gagné 6,3 % (croissance interne) et les divisions énergie et environnement sont bien orientées; la rentabilité devrait suivre la même tendance.

TESSENDERLO (-0,8 %; 29,09 EUR) • Conservez
Des actions judiciaires sont introduites contre le groupe, coupable d’une contamination à la dioxine ayant entraîné le blocage temporaire d’exploitations d'élevage de porcs et de volailles. Mais les conséquences devraient rester limitées : les assurances interviendront, la contamination n'a touché que ±1,5 % de la graisse produite pendant 3 semaines et cette activité ne compte que pour 10 % du chiffre d'affaires.

VEDIOR (+10,6 %; 15,34 EUR) • Vendez
Les résultats du quatrième trimestre nous ont un peu déçu mais dépassent les attentes du marché. Il semble que les choses s’améliorent au Royaume-Uni (marché le plus faible, du groupe). Mais l’action est trop chère.

Partagez cet article