Analyse
Cumerio il y a 11 ans - mercredi 22 février 2006

Résultat 2005 supérieur aux attentes et hausse prévue des capacités de raffinage.

Cap sur la Mer Noire

Résultat 2005 supérieur aux attentes et hausse prévue des capacités de raffinage. Titre correctement évalué.
CONSERVEZ.

Le prix du cuivre bat tous les records (+74 % en euro depuis début 2005), soutenu par la demande chinoise et les fonds spéculatifs. Les stocks restant faibles (à peine plus de 3 jours de consommation), les prix resteront sensibles à tout accroc dans l’offre et sans doute élevés. Tout profit pour Cumerio qui, face au manque de capacités de raffinage, peut pratiquer des prix de traitement avantageux. En 2005, ses marges de raffinage ont plus que doublé, son bénéfice opérationnel a plus que triplé et son bénéfice par action a atteint 1,66 EUR (1,87 hors éléments non récurrents); le dividende est aussi doublé (0,45 EUR net). Pour 2006, nous prévoyons une hausse des marges de raffinage d’un bon 10 % et dès lors, malgré le coût de l’énergie, un nouveau bond des profits. D’autant que, pour profiter des bonnes conditions cette année, la maintenance de la fonderie bulgare (2 mois d’arrêt) est reportée à l’an 2007, qui risque d’être moins bon (nouvelles capacités sur le marché). En 2008, les ventes profiteront du triplement des capacités de raffinage bulgares, prévu pour répondre à la demande de la région (+4 % l’an contre moins de 1 % en Europe de l’Ouest). Pour cette année, il y aura des rachats d’actions et nous misons sur 2,35 EUR de bénéfice par action. Pour 2007, prudents, nous tablons sur 1,55 EUR.

Cours au moment de l'analyse : 20,99 EUR

Le cours (gras/échelle gauche) profite de l’envolée du prix du cuivre (fin/éch droite) et est encore stimulé par le doublement du dividende et l’annonce de rachats d’actions.

Cumerio est une société belge, active en Europe dans le secteur du cuivre : fonderie, raffinage, recyclage et transformation.

Partagez cet article