Analyse
Thomson il y a 11 ans - lundi 6 février 2006
Le récent avertissement sur résultats ne nous fait pas (encore) douter du bien-fondé de la stratégie poursuivie.

Avertissements sur résultats 2006

Le récent avertissement sur résultats ne nous fait pas (encore) douter du bien-fondé de la stratégie poursuivie. Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

Le quatrième trimestre 2005 fut décevant : le chiffre d’affaires (base comparable) de la principale division (Media & Entertainment) n'a gagné que 0,8 %. De plus, le groupe réduit ses prévisions de marge pour 2006 à 8,5 % (contre 10 % auparavant). Une annonce qui porte atteinte à la crédibilité de la direction, alors même que le repositionnement stratégique du groupe (recentrage sur la fourniture de services et d’équipements pour les industries des médias et des télécoms) ne se déroule pas sans heurts. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il soit voué à l’échec. D’une part, la faible croissance des ventes au 4ème trimestre semble n’être qu’un accident de parcours, puisqu’elle est due en grande partie à des modifications de calendrier : les décodeurs de la nouvelle génération arrivent plus tard que prévu sur le marché et l'activité services DVD a souffert du retard de la sortie de films à succès. D’ailleurs, sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires a grimpé de 8,5 %. D’autre part, la réduction des objectifs de rentabilité est aussi liée à un effet comptable (hausse des amortissements liés aux acquisitions). Nous maintenons notre prévision de bénéfice par action 2005 à 0,75 EUR et la réduisons à 1,25 EUR pour 2006 (contre 1,45 auparavant).

Cours au moment de l'analyse : 14,49 EUR

Thomson est un groupe français surtout actif dans les métiers des médias et des télécoms, mais aussi dans les TV (partenariat avec le chinois TCL).

Partagez cet article