Analyse
Medion il y a 11 ans - lundi 27 mars 2006

Confronté à une piètre rentabilité, le groupe a le courage de reconnaître ses erreurs.

Se retire des USA

Confronté à une piètre rentabilité, le groupe a le courage de reconnaître ses erreurs et prend des mesures difficiles, pour rendre espoir à sa croissance future. Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

Pour remédier à son faible niveau de rentabilité, le groupe allemand a récemment décidé de se retirer des marchés sur lesquels il n’est pas en mesure de contrer la concurrence. Il s’agit notamment des USA, où il a mis un terme à sa collaboration avec le détaillant de l’électronique grand public Best Buy. Si cette décision est en partie un aveu d’échec dans l’expansion internationale, Medion a toutefois le mérite de ne pas persister dans l’erreur et de prendre des mesures à temps pour assurer sa croissance future. Certes, dans un premier temps, le chiffre d’affaires va baisser et la rentabilité va rester faible (en raison des coûts de restructuration). Nous réduisons dès lors sérieusement nos prévisions de bénéfice par action 2006 à 0,19 EUR (contre 0,32 auparavant).
Mais en se recentrant sur les marchés sur lesquels il a son mot à dire, Medion a selon nous une bonne chance de sortir de sa crise actuelle. D’autant que les perspectives sur le marché allemand s’annoncent encourageantes : la confiance des consommateurs y est en nette amélioration depuis un an. Et l’imminence de la prochaine Coupe du monde de football devrait également soutenir l’activité dans ce secteur.

Cours au moment de l'analyse :  10,95 EUR

Medion est une société allemande qui vend de l’électronique grand public au travers de la grande distribution., notamment via des chaînes grand public telle  que par exemple Aldi.

Partagez cet article