Analyse
Vivendi Universal il y a 11 ans - jeudi 2 mars 2006

Comme attendu, les résultats du groupe français sont solides. Nous sommes un peu plus sceptiques pour la suite.

Nous restons sceptique

Bravo à Vivendi Universal pour son redressement. Mais le plus facile a été réalisé. Reste à poser maintenant les jalons d’une croissance rentable et durable et ce n’est pas gagné d’avance. CONSERVEZ cette action correctement évaluée.

Comme attendu, les résultats 2005 de Vivendi Universal se sont avérés très solides. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 6,5% (sur base comparable et à taux de change constants), le bénéfice par action a bondi de 55% à 1,81 EUR. Cet envolée bénéficiaire est dû, pour une bonne part, à une hausse générale de la rentabilité opérationnelle et, plus spécifiquement, des activités musique (contrôle rigoureux des coûts) et jeux vidéo (succès impressionnant du jeu en ligne World of Warcraft). Le groupe a également profité de la baisse de ses charges financières (réduction sensible de sa dette) ainsi que d’une fiscalité plus avantageuse. Cette belle performance marque la fin du redressement du groupe et lui a permis d’annoncer une forte hausse de son dividende à 1 EUR brut par action (+67%). Pour assurer sa croissance future tant dans les activités télécoms que médias, le groupe table maintenant sur la multiplication des applications numériques, notamment mobiles avec le déploiement progressif de l’UMTS (mobilophonie multimedia). Il entend par ailleurs se concentrer prioritairement sur une croissance autonome et souhaite éviter les investissements trop dispendieux. Mais continuer à gagner des parts de marché sans hypothéquer la rentabilité ne sera pas une sinécure, selon nous. Nous tablons sur des bénéfices par action 2006 et 2007 de respectivement 2 EUR et 2,14 EUR par action.

Cours de l'action au moment de l'analyse : 25,85 EUR

Groupe français actif dans les télécoms (mobiles et fixes) et les médias (télévision payante, musique et jeux vidéo).

Partagez cet article