Analyse
Jenoptik il y a 11 ans - mardi 18 avril 2006

La vente de Clean Systems a laissé des traces mais le groupe allemand se raccroche aux bonnes performances de sa division Photonics.

Pertes plus lourdes que prévu en 2005

La vente de Clean Systems a laissé des traces mais le groupe allemand se raccroche aux bonnes performances de sa division Photonics. L’action est correctement évaluée.
CONSERVEZ.

L’exercice 2005 se sera finalement soldé par une perte de 1,44 EUR par action (éléments exceptionnels compris), soit une note bien plus salée que le groupe ne l’avait envisagé, la vente de la division Clean Systems (conception de salles blanches) ayant entraîné des coûts plus élevés que prévu. Toutefois, même si cette opération risque encore de peser sur le bénéfice en 2006, nous préférons surtout nous concentrer sur le côté positif de la chose, à savoir que Jenoptik peut désormais se concentrer exclusivement sur Photonics (vente de systèmes d’optoélectronique comme les lasers, les systèmes de détection, …), une division bien plus performante que ne l’était Clean Systems. Depuis 1998, le chiffre d’affaires de Photonics a augmenté en moyenne de 14 % par an et le bénéfice opérationnel de… 33 % ! Le groupe envisage l’avenir plein de confiance et vise un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros d’ici fin 2007 contre environ 400 millions fin 2005. Seulement voilà, ses moyens n’ont pas toujours été à la hauteur de ses ambitions. Aujourd’hui encore, la santé financière du groupe reste selon nous trop fragile pour financer des projets de grande envergure, ce qui pourrait constituer un frein pour la croissance future.

Cours au moment de l'analyse : 7,14 EUR

Jenoptik est un groupe allemand actif dans l’optoélectronique : systèmes de lasers, composants optiques, systèmes de détection, etc.).

 

Partagez cet article