Analyse
Ciba Specialty il y a 11 ans - mardi 2 mai 2006

Le résultat trimestriel déçoit et impose une nouvelle restructuration. Son coût affectera le résultat annuel.

Résultat trimestriel désolant

Le résultat trimestriel déçoit et impose une nouvelle restructuration. Son coût affectera le résultat annuel. Mais l’action reste bon marché.
ACHETEZ.

 Après la vente de sa division textile (février), Ciba conserve 3 divisions. Au premier trimestre, leur chiffre d’affaires a gagné 5 % (à taux de change constant) mais le résultat opérationnel a perdu 14 %. Malgré une demande soutenue, Ciba n’est pas parvenu à répercuter sur ses prix de vente la hausse de 3 % du prix des matières premières. Il a aussi été pénalisé par une sous-utilisation temporaire de certaines installations (pour réduire des stocks et suite à un incendie) et par le niveau plus important que prévu du coût des pensions. Au final, le bénéfice par action perd 45 %, soit bien plus que prévu. Pour remédier à ce recul, une nouvelle restructuration se prépare. Elle doit générer d’ici 2009 des économies de 400 à 500 millions de francs suisses (±6,80 CHF par action, avant impôts). Dans l’attente des effets des ces mesures positives (voire indispensables), nous prenons encore un peu patience, mais si la rentabilité recule encore ces prochains trimestres, peut-être devrons-nous changer de conseil. Nos prévisions 2006, déjà affectées par une lourde moins-value sur la vente de la division textile, sont dés lors encore réduites par cette nouvelle rationalisation : nous tablons sur une perte nette de 1,60 CHF par action et sur un bénéfice hors éléments exceptionnels de 4,69 CHF par action.

Cours au moment de l'analyse : 76,50 CHF

Ciba Specialty est un groupe chimique suisse qui propose des activités très spécialisées dans le plastique, le traitement des surfaces, de l’eau et du papier.

 

Partagez cet article