Analyse
SAP il y a 11 ans - lundi 12 juin 2006

Baisse de cours puis rumeurs de fusion.

Pas la peine !

La récente baisse de cours n'est pas une opportunité d’achat et les rumeurs de fusion pas assez fondées pour spéculer. Titre cher.
VENDEZ.

Si 2005 fut une très bonne année pour le cours et si 2006 a aussi débuté en fanfare, à présent, tous les gains du début d’année sont effacés par les craintes d’un ralentissement de la croissance économique américaine, principal moteur des ventes de SAP. Et malgré une croissance des ventes de logiciels de 14 % au premier trimestre, la rentabilité opérationnelle a légèrement déçu. Enfin, les récents résultats d’Oracle semblent démontrer que la nouvelle offre de logiciels de ce concurrent se révèle compétitive.
Dès lors, l’objectif visé par SAP pour l’ensemble de 2006, à savoir une croissance des ventes de logiciels de 15 à 17 % et une légère hausse de la rentabilité, nous paraît un peu trop optimiste, du moins au niveau des ventes.
Par ailleurs, la rumeur lancée par un fondateur du groupe et évoquant un projet de fusion avec IBM ou Microsoft a été démentie par le directeur général, qui souligne que la plupart des clients de SAP souhaitent que le groupe reste indépendant. Une telle opération, non sans risque, serait en contradiction avec la stratégie de croissance interne, privilégiant l’image de stabilité, menée jusqu’ici avec succès par SAP. Pas de quoi spéculer donc.
Nous tablons toujours su un bénéfice par action 2006 de 5,60 EUR;

Cours au moment de l'analyse : 155,00 EUR

SAP est le troisième éditeur mondial de logiciels et le leader des logiciels de gestions pour entreprises; il compte plus de 33 000 clients dans le monde.

Partagez cet article