Analyse
Cimpor il y a 11 ans - lundi 2 octobre 2006

La performance des filiales étrangères a compensé la chute accusée sur le marché portugais.

L'étranger soutient les résultats

La performance des filiales étrangères a compensé la chute accusée sur le marché portugais. L’action est toujours correctement évaluée.
CONSERVEZ.

Au premier semestre, comme prévu, le bénéfice a gagné 12,6 %, à 0,20 EUR par action. A la base de la performance, la hausse de 11,2 % du chiffre d’affaires. Néanmoins, au Portugal, le chiffre d’affaires a perdu 7,9 %, ce qui est toutefois mieux que le recul général de la consommation de ciment au Portugal, estimé à -11 %. Au Brésil (chiffre d’affaires : +27,5 %), la hausse des ventes et celle du real face à l’euro ont plus que compensé la baisse des prix de vente (env.-9 %); quant à l’Egypte (+40,7 %) et l’Afrique du Sud (+31,4 %), elles ont bénéficié d’une hausse des volumes vendus et des prix de vente ainsi que d’effets de change favorables. Le résultat opérationnel du groupe (avant amortissements et provisions) gagne 16,5 %, grâce à toutes les régions, sauf le Portugal (-10,9 %). Le groupe annonce en outre vouloir faire une acquisition d’ici la fin de l’année. Afrique du Nord, Amérique latine, Chine et Inde sont des cibles potentielles. Comptant sur sa bonne capacité à générer des liquidités, il a pour objectif d’injecter 150 millions d’euros par an dans les acquisitions. Enfin, en dépit des surplus de capacités au Brésil, aucun actif ne sera cédé dans ce pays. Nous ne changeons quasi rien à nos prévisions de bénéfice par action : 0,42 EUR en 2006 et 0,43 EUR en 2007.

Cours au moment de l'analyse : 5,65 EUR

Cimentos de Portugal, est un groupe cimentier international. Leader indiscuté sur le marché Portugais, CIMPOR est par ailleurs présent dans 7 autres pays et sur 3 continents avec une capacité de production annuelle globale de plus de 23,5 millions de tonnes de ciment.

Partagez cet article