Analyse
ARM Holdings il y a 11 ans - lundi 6 novembre 2006

Bien que saine, l’entreprise dégage un résultat décevant au troisième trimestre et ne bénéficie par de perspectives enthousiasmantes pour le court terme.

Rien d’exaltant à court terme !

Bien que saine, l’entreprise dégage un résultat décevant au troisième trimestre et ne bénéficie par de perspectives enthousiasmantes pour le court terme. A ce niveau de cours, l’action est toujours chère.
VENDEZ.

Le résultat du troisième trimestre est un peu décourageant (même si le niveau d’activité est traditionnellement faible sur cette période) : par rapport à un an plus tôt, le chiffre d’affaires ne gagne que 14 % (le marché comptait sur 18 %) et le bénéfice recule de 4  %, à 9,4 millions de livre sterling.
En cause ? D’abord la faiblesse du dollar : ARM Holdings réalise 95 % de ses ventes en dollars mais comptabilise en livres sterling. Ensuite la part plus importante prise dans les ventes par les microprocesseurs pour téléphones portables bas de gamme (moins rentables). Enfin, la hausse de certains frais opérationnels (recherche et développement, personnel). Plus fondamental : malgré son leadership technologique et commercial dans son segment (conception de microprocesseurs pour téléphones portables) et ses bonnes perspectives de long terme, ARM n’échappe pas au ralentissement global du marché des semi-conducteurs, qui se trouve dans le creux de son cycle et assombrit les perspectives à court terme. Nous réduisons dès lors nos prévisions de bénéfice par action à 3,27 pence pour 2006 (contre 3,53 auparavant) et à 3,81 pence pour 2007 (contre 4,10).

Cours au moment de l'analyse : 114,00 pence

ARM Holdings est un groupe britannique qui conçoit des microprocesseurs, principalement pour téléphones mobiles.

Partagez cet article