Analyse
Cadbury Schweppes il y a 10 ans - lundi 18 décembre 2006

Le spécialiste britannique des friandises et des boissons doit certes affronter quelques problèmes temporaires, mais qui n’enlèvent rien à la force que lui procure la notoriété de ses marques.

Croissance des profits prévue en 2007

Le spécialiste britannique des friandises et des boissons doit certes affronter quelques problèmes temporaires, mais qui n’enlèvent rien à la force que lui procure la notoriété de ses marques. Action bon marché.
ACHETEZ.

Le groupe a récemment souligné que sa performance pour 2006 sera conforme aux prévisions, en dépit de deux bémols qui assombrissent le tableau. Le premier : le rappel de barres chocolatées sur le marché britannique, suite à la contamination par la salmonelle. Une tuile dont le coût a été revu à la hausse à 30 millions de livres sterling (contre une prévision initiale de 20 millions). Le second : les irrégularités comptables découvertes dans la division nigérienne, qui entraînent une charge exceptionnelle de 20 à 25 millions de livres. L’impact sur la rentabilité opérationnelle 2006 restera néanmoins minime car la filiale nigérienne ne compte que pour 1 % des bénéfices du groupe. Et pour 2007, les choses s’annoncent bien : le lancement de la marque phare des chewing-gums Trident sur le marché anglais, prévue pour fin janvier, permettra non seulement, selon nous, de compenser l’actuelle perte de vitesse au Royaume-Uni, mais aussi de renouer avec la croissance des bénéfices. Nous maintenons dès lors notre (prudente) prévision de bénéfice par action pour 2006 à 27,65 pence et tablons pour 2007 sur une progression de 5 % à 29,02 pence.

Cours au moment de l'analyse : 540,00 pence

Cadbury schweppes est un broupe britannique actif dans le secteur de la confiserie et du chewing-gum (2/3 du chiffre d’affaires), où il est premier ou deuxième sur les gros marchés mondiaux, devant Nestlé et Kraft, ainsi que dans les boissons non-alcoolisées (1/3 des ventes) surtout en Australie et en Amérique du Nord (troisième aux USA derrière Coca-Cola et PepsiCo).

Partagez cet article