Analyse
Psion il y a 10 ans - lundi 15 janvier 2007

Psion a rassuré la Bourse : les objectifs 2006 auront été atteints. Le cours a réagi avec enthousiasme mais garde un beau potentiel.

Forte hausse des profits attendue

Psion a rassuré la Bourse : les objectifs 2006 auront été atteints. Le cours a réagi avec enthousiasme mais garde un beau potentiel.
Action bon marché.
ACHETEZ.

Sans fournir de précisions chiffrées, la direction de Psion vient de confirmer ses attentes pour l’exercice 2006.
Après un premier semestre en demi-teinte, lors duquel le résultat opérationnel avait reculé de 80 %, le deuxième semestre devrait afficher une hausse sensible des marges bénéficiaires. La sous-traitance de la production à Flextronics, qui permet au groupe britannique de réduire ses coûts, porte donc ses fruits.
Nous maintenons dès lors notre prévision de bénéfice pour 2006 à 2,33 pence par action.
En outre, le groupe communique que la demande reste très solide pour ses articles (ordinateurs «de poche» robustes et multifonctions utilisés par les employés itinérants au sein des entreprises). Selon nous, Psion profite non seulement de la croissance soutenue de son marché, mais aussi de l’étendue de son offre et de son aspect modulaire, qui lui permet de s’adresser à un très grand nombre de secteurs industriels. De quoi donc envisager une année 2007 faste. Nous maintenons dès lors notre confiance dans sa capacité à réaliser nos prévisions de bénéfice, que nous laissons inchangées également pour 2007, à 4,16 pence par action.

Cours au moment de l'analyse : 132,00 pence

Psion est une société britannique (±1 000 employés), numéro un européen et troisième mondial des ordinateurs portables robustes utilisés dans les ports, aéroports, chaînes logistiques, centres de distribution, entrepôts, … par le personnel itinérant, pour saisir des données (stocks …), les transmettre sur le réseau, les traiter via imprimante intégrée, communication sans fil, reconnaissance vocale … Plus de 15 000 clients dans plus de 80 pays, e.a. Volkswagen, Merck, Nestlé, Caterpillar, Deutsche Post, United Airlines, SNCF.

Partagez cet article