Analyse
Cadbury Schweppes il y a 10 ans - vendredi 30 mars 2007

Le groupe a réjoui la Bourse en annonçant sa prochaine scission.

Divorce de la confiserie et des sodas

Le groupe a réjoui la Bourse en annonçant sa prochaine scission. Action correctement évaluée.
CONSERVEZ.

Sous la pression d’un gros actionnaire, Cadbury Schweppes séparera prochainement ses activités confiserie (2/3 du chiffre d’affaires) et sodas (1/3). Les synergies entre les deux n’étaient plus suffisantes.
Libérée des sodas, la confiserie pourra mieux réduire ses coûts : un plan prévoirait des économies de quelque 300 millions de livres sterling par an (avant impôts). Elle pourra ainsi se renforcer sur des segments porteurs (chewing gum, chocolat), ainsi que dans des pays émergents (Inde..). En outre, une combinaison n’est pas exclue avec un acteur américain (Kraft, Hershey ou Wrigley), ce qui permettrait des économies supplémentaires.
L’activité sodas pourrait quant à elle faire l’objet d’une introduction en Bourse, avec distribution aux actionnaires actuels ou, plus probablement être vendue à un consortium de fonds d’investissements. Vu sa faible présence sur les segments porteurs des boissons énergisantes ou sportives, il est peu probable qu’un concurrent soit intéressé. Le groupe dit étudier toutes les options, dans l’intérêt des actionnaires, et informera ceux-ci le 19 juin.Dans l’attente, vu le récent bond du cours, conservez mais ne spéculez pas.

Cours au moment de l'analyse : 656,50 pence

Le groupe britannique Cadbury schweppes est le plus grand fabricant au monde de confiseries (Trident, Stimorol, Lion, Crispy Crunch, Mentos…) et jusqu'ici le numéro 3 des boissons non alcoolisées (Schweppes, 7 UP, Canada Dry, Sunkist…).

Partagez cet article