Analyse
Allied Irish Banks il y a 9 ans - vendredi 21 décembre 2007

Malgré des dépréciations un peu plus élevées que prévu, le cap en matière de croissance des bénéfices est maintenu.

Croissance des bénéfices maintenue

Malgré des dépréciations un peu plus élevées que prévu, le cap en matière de croissance des bénéfices est maintenu. L’action est bon marché.
ACHETEZ.

En raison du manque de précisions quant à l’exposition réelle à la crise financière américaine et à la crise immobilière en Irlande et au Royaume-Uni, le cours d'AIB a cédé environ 33 % depuis le début de l'année. Une mise au point s’imposait donc et AIB a rassuré. D'une part, son exposition à la crise financière n'est pas aussi dramatique que celle de ses concurrents, même si les dépréciations enregistrées au deuxième semestre sont un peu plus élevées que prévu et que d'autres pourraient encore suivre au premier semestre 2008. D'autre part, la qualité du crédit en Irlande et au Royaume-Uni reste bonne pour AIB, même si les provisions pour pertes sur crédits immobiliers ont augmenté et devraient encore le faire en 2008. Néanmoins, les résultats pour l'ensemble de l'année 2007 devraient rester honorables (+ 13 % environ hors plus-values de 2006) et AIB prévoit encore une hausse pour 2008 (+ 6,6 % selon nous) grâce, e.a., aux résultats encourageants de la banque de détail à l'étranger (Irlande du Nord, Royaume-Uni et Pologne). Nous restons donc confiants même si nous ramenons nos estimations de bénéfice par action de 2,21 à 2,12 EUR en 2007 et de 2,43 à 2,26 EUR en 2008. Pour 2009 enfin, nous misons sur 2,45 EUR.

Cours au moment de l'analyse : 15,10 EUR

Allied Irish Bank est la deuxième banque irlandaise, surtout active sur le territoire national,mais aussi au Royaume-Uni, aux USA et en Pologne . La banque de détail génère une grosse partie de son bénéfice.

Partagez cet article