Analyse
Thomson il y a 9 ans - lundi 7 janvier 2008

Face à des promesses non tenues, le cours souffre, mais exagérément selon nous.

Changement de conseil

Face à des promesses non tenues, le cours souffre, mais exagérément selon nous. Le titre est devenu bon marché et nous changeons de conseil. ACHETEZ.

Malgré un résultat opérationnel 2007 qui sera sans doute stable, le cours a perdu 35 % au long de l’année : en cause, des objectifs encore manqués (investisseurs méfiants), une incapacité à profiter de la révolution numérique (haute définition, décodeurs…), une dette non négligeable (acquisitions, restructurations des dernières années) et le déclin des DVD (duplication) et films (bobines), qui assurent 30 % du chiffre d’affaires mais souffrent du piratage et de la dématérialisation des contenus. Enfin, les activités américaines lèsent aussi le groupe (ralentissement de l’économie, grève des scénaristes à Hollywood). Nous ne sommes pas pour autant trop pessimistes : pour les DVD, nous ne prévoyons pas de catastrophe (déclin apparemment stabilisé en 2007) et pour les équipements professionnels vidéo/ audio, pour la rentable division brevets et pour les décodeurs, la 2nde moitié de 2007 a été rassurante. Enfin, la cession (fin 2007) de la division (en perte) électronique grand public (MP3...), les importantes liquidités générées et le flottant élevé du titre font du groupe un candidat possible à un rachat par un fonds d’investissement. Nous tablons sur un bénéfice par action 2007 (hors éléments non récurrents) de 0,84 EUR et sur 0,96 EUR en 2008.

Cours au moment de l'analyse : 8,32 EUR

Groupe français auparavant principalement actif dans l’électronique grand public et aujourd’hui repositionné en tant que fournisseur complet de produits et services vidéo et audio pour l’industries des médias et les télécoms.

Partagez cet article