Analyse
Nouvelles en bref il y a 9 ans - lundi 18 février 2008

Que s'est-il passé du 8 au 15 février 2008 ? Quelques nouvelles à propos de quelques actions...

Variations de cours entre les clôtures des 8/2 et 15/2/08 en devise locale

Bekaert (+3,3 %; 87,24 EUR)  • Conservez
Le chiffre d’affaires 2007 a gagné 8 % (base comparable). Les ventes aux USA résistent mieux que prévu. Le groupe table sur une croissance des ventes 2008. Nous tablons sur la stabilité (ventes et profit).

COCA-COLA (-0,8 %; 58,76 USD)  • Conservez
Le chiffre d’affaires 2007 gagne 8 % (base comparable) et le bénéfice par action plus de 9 %. Prévisions maintenues.

DOLMEN (+2,5 %; 14,35 EUR)
Offre de Real Software sur Dolmen du 20/02 au 04/03 à 15 h. Vu les conditions (5,69 EUR en cash + 32 actions Real Software avec strip par action Dolmen), vendez vos actions Dolmen.

ELIA (+1,9 %; 28,06 EUR)  • Conservez
Bénéfice 2007 supérieur à nos prévisions (1,62 EUR par action) grâce à des éléments non récurrents. Maintenant que les tarifs sont fixés pour 4 ans et les économies à réaliser fixées, la visibilité est grande. Nous misons sur un dividende en hausse.

GENERAL MOTORS (+1,3 %; 26,13 USD)  • Conservez
Equilibre au quatrième trimestre grâce à un gain fiscal mais résultat de piètre qualité. Malgré l’amélioration de rentabilité, 2008 clôturera selon nous en perte.

L'OREAL (+2,3 %; 82,76 EUR)  • Vendez
Le chiffre d’affaires 2007 gagne 8 % (base comparable; haut des attentes), et le bénéfice par action 13 % (essor des pays émergents, acquisitions judicieuses).

MELEXIS (+2,5 %; 10,20 EUR)  • Achetez
Souffre de la faiblesse du dollar. Le chiffre d’affaires 2007 ne gagne que 1 % et le bénéfice 7,4 % (plus-value sur immeuble). 2008 sera encore une année de transition (hausse chiffre d’affaires prévue : +5 %). Ensuite une hausse de 10 % devrait être possible.

VAN DE VELDE (+4,0 %; 33,80 EUR)  • Vendez
Résultat 2007 stable, conforme à nos estimations. Nous tablons toujours sur une croissance limitée des bénéfices ces prochaines années (+4% en 2008). Sans surprise, après un niveau élevé en 2006, le dividende revient à un niveau plus normal. (0,675 EUR net).

Partagez cet article